•  

     

    Séparer le bon grain de l'ivraie 

     

    Vous êtes à l’époque des choix, de la séparation entre "le bon grain et l’ivraie", entre ceux qui souhaitent rester dans le monde qui s'achève et ceux qui souhaitent terminer leur initiation solaire pour ne plus se rendre dans le monde de la mort . 
    Dans les deux cas cela implique un certain nombre de conséquences.

    Le cycle qui s'achève est vécu à l’origine dans une dimension d’expérimentation. Elle est ensuite devenue un terrain d’enfermements. Il faut bien comprendre que cette dimension n’est pas qu’extérieure, elle est aussi intérieure.
    Ainsi beaucoup croient être arrivés alors qu’ils ne sont pas encore partis, pour la simple raison qu’ils attendent avant tout une transformation extérieure.

    L’être humain se prépare au Nouveau Monde à cette nouvelle vie de la même manière qu’il se préparerait à un examen scolaire, c’est à dire en révisant ses classiques et en se préparant psychologiquement, à l’aide de rituels, de prières ou de visualisations par exemple. C'est absurde et inutile ! .
    La notion même de Vie va se retrouver transformée, transcendée, redimensionnée à sa juste place.

    L'égo et le mental inférieur non fusionnés à l'Ame et à l'Esprit 
    veut tout contrôler, l’intérieur et les mouvements de la conscience, l’extérieur et le comportement des autres ainsi que le déroulement de ce qu’il pense être sa vie.
    Avec la Grande Manipulation du Plan Astral (plan de la mort) 
    Il représente LA limite de ce monde.

    Un être se croit perdu dès qu’il sort des chemins battus . C’est cela le mental inférieur : un chemin que tout le monde connaît mais où personne ne prend conscience de sa propre existence.

    La Conscience ne veut pas dire apprentissage par la mémoire, par la lecture ou par l’écoute. Conscience est une lumière qui vient éclairer une zone intérieure jusque là inconnue.

    Il faut bien réaliser que l’on n’accède pas à la Lumière par simple envie, curiosité ou simple adéquation à des principes dénommés ‘’lumineux’’.

    La Lumière offre un type de résonance particulier. 
    Il est donc inutile de chercher à comprendre ce qu’il se passe à l’autre bout de l’Univers tant que l’on n’a pas découvert au préalable le fonctionnement de son propre espace intérieur, qui est un univers à lui seul.

    Etre dans le Cœur ne signifie pas être dans l’émotionnel ou l’affectif, puisque ces deux composantes constituent une bonne part de la Personnalité. Ce sont des énergies reliées au mental inférieur et à l'astral dont ces derniers se servent pour construire et alimenter son monde image-inaire. Ainsi il peut se créer l’image d’une personne qui est à 1000 kms de ce que cette personne est en réalité.
    Il en est de même pour tout ce qu’il voit et perçoit, à commencer par lui même.

    Etre dans le Cœur ne correspond à rien de ce qui est connu et reconnu comme appartenant à l’être humain.
    Est actuellement nommé être humain un être dont la conscience a été enfermée depuis des dizaines de milliers d’années

    Cheminer vers son Etre n’a rien à voir avec une quelconque fuite de la matière. Bien au contraire, c’est un dépassement de la matière permettant l’élévation et la sublimation de celle-ci. Vous êtes des Etres illimités

    Pour ascensionner, il faut transmuter les aspects de l’être humain, afin de passer d’une vibration lourde à une vibration légère. L’être en ascension peut ainsi passer de la matière épaisse à la matière subtile. 
    De la conscience à la supraconscience 
    Quant à vivre les énergies, cela ne signifie pas les sentir, mais les intégrer pour au final devenir ces énergies. Ce n’est pas un processus que l’on fait quand on a du temps ou que l’on a envie. Une fois lancé, ce processus tourne 24h/24, 7jrs/7. La vie s’inverse : on prend du temps pour stabiliser cela car ce n’est plus la volonté personnelle qui commande mais l’Esprit. Il faut donc suivre ce qui pourrait être considéré comme "imposé".

    Cette part qui vous parle dorénavant c’est l’Esprit, c’est votre identité éternelle. Vous avez la liberté de l’écouter ou non, mais quoiqu’il en soit c’est Elle qui gère l’essentiel de votre vie. Fusionner avec Elle c’est devenir Elle et cela procure alors une maîtrise totale sur sa propre vie et sur la Vie en général.
    Volonté Amour et Intelligence créative deviennent les éléments qui dès lors vous mobilisent 
    Vous n'êtes plus un être planétaire qui expérimente mais un Etre cosmique qui ne meurt plus .....
    FM03112018

     

    L’image contient peut-être : 1 personne

     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

     Le meilleur est à venir ....

     

    2018 marque la fin pour moi de mes articles sur les Flammes Jumelles (enfin c'est ce que je ressens) Je suis toujours là pour celles et ceux qui vivent cette transmutation alchimique sans être en couple FJ et qui ont parfois besoin d'un petit "coup de pouce" 
    Mon inspiration se dirige maintenant vers la fin de mon oracle 
    pour cette fin d'année 
    2019 m'invite à l'écriture d'un roman initiatique ou science fiction ! 

    La rencontre cosmique aura peut être lieu 
    (non ce n'est pas le titre )

     

    Commentaires : 

    Aurore : Contente pour vous . On a tous un chemin à explorer. Merci pour tout le travail que.vous avez fait sur les flammes jumelles. Nous avons encore de quoi lire beaucoup de vos articles déjà postes sur ce sujet.  Bonne continuation sur votre chemin.
     
    Mélanie C :  Fonce maman chérie, 
     
    Fabrice MMerci Françoise de nous avoir accompagnés humblement sur le chemin des Flammes Jumelles ...
    Je ne sais toujours pas si j'ai rencontré ma Flamme,mais cela n'est peut-être pas pour moi une priorité. 
    Que le chemin que vous allez emprunter soit pour vous une lumière dans votre vie et dans celle de ceux que vous allez rencontrer.
    Que l'amour puisse continuer à vous accompagner et à rayonner là où vous êtes. 
    Merci pour ce que vous êtes!
     
    Annouchka R :  Ce 25 octobre je viens de me reconnecter avec ma flamme jumelle après 15 mois de séparation est ce votre prière ou vous avez demandé les noms ? Car parait il l’ombre empêche les flammes de se retrouver sauf si elles continuent à travailler sur elles et lâchent prise ? Si c’est le cas merci Francoise ça a marché.
     
    Ambroise et Samia  :  Un grand Merci du coeur chère Françoise  
     
    Alexandre BJe me joins aux autres pour te remercier. Tu as su m’écouter, me guider, sans essayer de mettre des arc-en-ciels là où il n’y en avait pas. Tu as entendu mes jugements sans me critiquer. Tu es restée honnête tout en étant dans la compassion , qualité que je vois si peu aujourd’hui. Tout ça dans mes moments difficiles. Ce que tu m’as offert je ne pourrais te le rendre, mais je te rendrai hommage en essayant de suivre tes pas en le donnant à d’autres. Merci Françoise. Plein de bisous 
     
    FMMerci très cher Alexandre je suis sans voix Merci 
     
    Alexandre B Et pourtant , ta voix est ton outil 
     
    MERCI A VOUS 
     
    L’image contient peut-être : océan, plein air et nature
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • L’image contient peut-être : nuit et texte

     

    ACCOMPAGNER

    Oui ! C'est ma tâche et ma Joie 
    Lorsqu'une personne demande un accompagnement sur tel ou tel sujet, peu importe le Savoir, l'accumulation ...
    Ce qui importe au contraire c'est de saisir ce qu'un être est prêt à abandonner pour recevoir ce qui est nouveau, une pensée fraîche ! 
    A celui qui est dans le mental (inférieur) je donne peu de repères pour "le forcer à vivre de tout son corps" et pour qu'il "monte la pente"
    Rien n'est systématique ! tout est possible !
    Pas de règle, pas de voie, pas d'effort, pas d'accomplissement , pas de fruit ...
    C'est comme si on laissait son propre ciel se déployer de la brume et des nuages ...
    Le soleil, la lune et les étoiles sont toujours là ! 
    FM17102018

     

     

    Aucun texte alternatif disponible.

     

     

    LE SENS DE LA VIE 


    Le vrai sens de la vie est que tout communique et que tout transmet une charge 
    La fragmentation mène à l'explosion individuelle et sociale 
    Lors de la reconnexion avec votre FJ 
    tout est Uni , puis pour certains, votre jumelle/jumeau optera pour des morceaux choisis de vous même
    Alors, redevenez centrique et poursuivez votre chemin d'ascension 
    Tout ce qui est à part est destiné à s'éteindre !
    Etre Vivant est un acte de courage par excellence puisque c'est se jeter dans le grand "maelstraüm" 
    La plupart des êtres humains pensent qu'il y a des risques à faire ce grand saut mais il n' en a aucun ! et on s'en rend compte qu'après avoir "sauté" 
    Ce qui est difficile C'est de sauter ! 
    FM17102018

     L’image contient peut-être : une personne ou plus et fleur

     

     

    Ma Liberté


    C'est l'expérience continue de la Liberté, l'expérience du quotidien qui constitue "l'ascèse" non la contrainte de l'esprit
    Lorsque l'extase vient, prenons là
    Lorsqu'elle part, ne nous inquiétons pas 
    Si nous laissons entrer et sortir le divin à sa guise, il devient familier 
    Si nous le forçons à demeurer, il peut devenir terrifiant 
    Se laisser Etre, voici l'invitation 
    Etre son propre Maître, cesser toute recherche 
    Nous devons tout laisser se diluer dans l'espace y compris quand l'ouverture du Coeur se produit 
    Voilà l'oeuvre de toute la Vie de toute ma Vie 
    Rien à attendre tout est en constante mutation 
    Et quand on passe à la Supra conscience c'est par le Verbe, la Parole que l'on Sait 
    Puis se laisser Etre et se laisser "absorber" dans son Double de Lumière quand le temps est venu 
    Il n'y a rien d'autre à faire ....
    FM17102018 

     

     

    Aucun texte alternatif disponible.

     

    La FLAMME JUMELLE : Un beau Voyage vers Soi 


    Ce processus alchimique m'a conduit à cette Présence, cette communication intense était totalement dépourvue de retenue mentale, de planification, de manipulation, comme si tout venait couler harmonieusement dans la réalité ...
    II n'y a rien d'autre à faire que de se laisser Etre.
    Ouvrir, relacher, laisser son esprit se reposer, ne plus accumuler.
    Ne plus chercher, s'affranchir du doute et de l'attente, l'épaisse muraille qui empêcherait la pluie et le soleil de faire germer les semences profondes que j'aurais mises en toi 
     
    FM16102018  

     

     

    LE DIVIN : UN INVITE PRESTIGIEUX


    Nous souffrons d'absence au Monde 
    La conscience des profondeurs s'alourdit de chaque expérience L'univers devient triste, et gris , la solitude s'installe et on passe son temps à se jeter hors de Soi par toutes sortes d'artifices et de plaisirs restreints 
    La relation de Flammes Jumelles nous invite à lasser notre conscience remonter à la Source, reconnaître l'Homme et la Femme en Soi ; s'ouvrir au Monde et saisir alors que le temps, l'espace, le désir, l'incomplétude, la créativité limitée sont des épouvantails destinés aux êtres "terrifiés" 
    Si l'Etre humain n'était pas terrifié il n'y aurait pas d'épreuves à subir, pas de chemin , pas de progression illusoire, pas de conception du Divin 
    La liberté et l'Amour Inconditionnels qui sont offerts brûlent comme un Feu ardent
    Le Divin attend patiement que nous vouions bien entrouvrir une porte ... alors qu'on l'oblige "à coucher dehors" ! 
    FM16102018

    Aucun texte alternatif disponible.
     
     
     

    Bienheureux les Eveillés du Nouveau Monde ....

    Le 14 10 2018 je suis morte à ma Flamme Jumelle 
    qui a été la seule personne de ma vie présente à me 
    mettre en face le paradoxe suivant : " Je t'aime, je t'aime fort .... mais je t'écarte de ma vie" 
    Ce fil d'Ariane m'a permis pendant trois ans de vivre une 
    grande mutation , une Transmutation 
    Aux dernières paroles de ma FJ , il y a un an et demi 
    "Nous aurons une autre vie ....... un nouveau chemin d'évolution" je peux répondre aujourd'hui que je suis sortie du chemin d'involution et que je n''y reviendrai pas 
    Mon corps et mon plan émotionnels ont éclaté et vidé "la mémoire du passé" 
    Je suis un Etre Nouveau ma régénération est  en cours .....

    Le papillon ne s'inquiète pas de la chenille 
    Il ont chacun leur plan de Vie 
    FM15102018

    L’image contient peut-être : 1 personne, texte
     
     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Aucun texte alternatif disponible.

     

    Clés  et  étapes  de  l'initiation  solaire 

     

    Votre vie vous a conduit vers des portes et des clés vous ont été remises 

    Chaque porte que vous avez ouverte à créé des "chocs intérieurs" afin que vous puissiez passer les étapes  - Les descentes de l'Esprit sur vous , l'Eveil, la reconnexion avec votre jumeau cosmique , l'ouverture de tous les centres d'énergie par l'Amour Pur 

    A cette étape, plusieurs possibilités vous sont offertes  : Créer un couple cosmique au sein de la Matière à la condition  que les deux jumeaux soient 'harmonisés" et aient réglé les obstacles qui font pression sur eux 

    Certains en restent là et leur couple ainsi que leur oeuvre commune auront un impact sur l'entourage  car ils vont rayonner différemment et vivre sur un autre niveau de conscience vibratoire    (il ne s'agit plus d'un couple expérimental planétaire mais d'un couple cosmique)

     

    D'autres vont se servir de la reconnexion pour aller plus loin , se libérer de leur plan astral et évoluer vers la vie au niveau du double éthérique

    C'est le véritable but de l'initiation solaire avec la création de la sixième race  (processus évolutif qui permet de retrouver son origine cosmique et non plus planétaire) Bien évidemment Respect au jumeau qui ne suit pas ce mouvement ou qui ne le reconnait pas comme étant le sien 

    Afin que chacun puisse voir où il en est je refais un point que vous retrouvez également dans les deux vidéos de Flammes Jumelles Twin Flames  concernant les peurs de l'Eveillé et du Fuyant  (chaque peur chez l'un à un reflet chez l'autre) 

    Tout d'abord le jumeau Fuyant inconscient aussi appelé runner 

    1 Peur d'Aimer 

    2 Peur de souffrir   (dans le couple)

    3 Peur du rejet  (peur d'être rejeté, blessure principale)

    4 Peur de décevoir (son autre, les autres , de ne pas être à la hauteur)

    5 Peur de communiquer (de ne pas savoir quoi dire à son autre)

    6 Peur de son Intériorité (il limite son introspection)

    7 Peur de faire confiance (pour ne pas être blessé) 

    8 Peur de perdre son rayonnement  (besoin de plaire) 

    9 Peur de manquer au niveau de la matérialité   (possessif dans le couple) 

    10 Peur de la mort (ce qui engendre de fausses croyances) 

    11 Peur de l'avenir 

    12 Peur de s'abandonner (à l'autre  ,   dans l'angoisse de l'inconnu) 

     

    Maintenant mettons en vis à vis les 12 peurs de l'Eveillé,  contrôlant dit chaser

    1 Peur d'être aimé (a du mal à s'autoriser à recevoir) 

    2 Peur de passer à côté du meilleur  (impatience,  pas de répondant en face) 

    3 Peur de la trahison  (c'est pour cela qu'il est contrôlant)

    4 Peur d'être déçu par son autre

    5 Peur de son extérieur (prendre sa place, rayonner)

    6  Peur qu'on ne lui fasse pas confiance

    7 Peur du silence de son autre  (ghosting)

     

    8 Peur de ne plus maitriser sa vie personnelle

    9 Peur de manquer de connaissance

    10 Peur de vivre pleinement (peu ou pas peur de la mort)

    11 Peur du passé (toujours tourné vers l'avenir)

    12 Peur de ne pas être accueilli

    Quand vous aurez passe toutes les portes vous retrouverez la paix et la joie  et surtout vous serez plus fort intérieurement, vous aurez accès à la volonté, l'amour  et l'Intelligence créatrice  ....

    Vous pourrez donc continuer votre chemin soit pour fusionner intérieurement  (Esprit  Ame   Ego  -  si ce n'est déjà fait) soit pour apprendre à développer votre double lumineux

    Je vous souhaite un voyage toujours plus léger plus rayonnant plus créatif et plein d'Amour 

     

    Françoise 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 1 personne

     

    L'Amour 

     

    L'Amour 
    "L’amour est une émotion que la femme sait rendre parce qu’elle est dédiée par nature au don de soi. Il est pour elle beaucoup plus que simple passion, il représente aussi le don d’elle-même, à travers une panoplie d’actes que l’on ne reconnaît - à leur juste valeur - que dans la mesure
    où l’on respecte son esprit. L’amour la trahit facilement, car elle s’identifie inconditionnellement à lui, au lieu d’entraîner son être à le reconnaître selon une mesure dont
    elle détient la clef. Tant que l’amour lui créera l’illusion d’une sécurité sans revers, il sera passible de lui infliger de la douleur, car il signalisera qu’elle idéalise son rapport intime avec l’homme. Tant et aussi longtemps qu’elle dépendra aveuglement de l’amour - comme levier
    inconditionnel dans la vie - il lui sera difficile d’identifier la nature fondamentale et karmique de son illusion. Les sentiments de la femme sont trop sincères et profonds pour être mis en gage sur la roulette d’une vie conjugale contrôlée par un croupier inconscient et souvent brutal. 
    Elle doit à tout prix conquérir son indépendance psychologique, afin de réévaluer son infatuation
    avec un sentiment qui ne lui conviendra parfaitement, que lorsqu’elle aura empire sur ce qui la domine. Elle ne pourra plus, alors, être persuadée impunément de la sincérité de son partenaire.
    Ce jour poindra lorsqu’elle comprendra que ce dernier la poursuit avec des intentions qui découlent largement de ses besoins avant tout, alors qu’elle se laisse conquérir par amour pour lui. Mais son amour est trop souvent sans maturité : Son empressement à aimer et à se laisser étreindre dans ce sentiment, sont des conditions insuffisantes, à long terme, tant que la conscience féminine n’est pas protégée par une psychologie qui la favorise en temps de crise.
    Pendant l’involution : C’est-à-dire, cette période millénaire durant laquelle elle fut dominée par l’homme et ses institutions matérielles et spirituelles, l’amour fut à la fois son soutien ainsi que son châtiment, car il n’avait pas été sanctionné par une intelligence de la liberté et des droits qui en découlent. Durant la longue histoire de domination de l’homme sur elle, l’amour fit d’elle une victime plus souvent qu’une bénéficiaire. Il fut le miroir de son impuissance psychologique,dans une société où le droit du mâle sur elle, ne pouvait être rompu que par elle. C’est à travers l’amour, que la femme se rend compte de la facture que la vie lui réclame, lorsqu’elle ne s’est
    pas rendue à l’évidence, que la manière de le vivre intelligemment, dépend de sa capacité de s’en affranchir sans trop de traumatisme lorsqu’il est déchu. Le travestissement de l’amour se résume à lui faire croire qu’il est unique, sans réplique, et incassable.
    Cette illusion est en voie de transformation dans les pays plus évolués, où la femme dispose de plus grands moyens pour se libérer de conditions de vie, qui font fi de sa réalité personnelle, au profit d’une réalité sociale ou religieuse, qui ne conviennent plus à l’émancipation de son être.
    Il faut voir que les religions ont disposé trop longtemps de la manière dont la femme devait véhiculer ses sentiments, dans des sociétés plus ou moins modelées selon des critères émanant de sphères cléricales découplées de la réalité féminine. Les religions ont fait de la femme une esclave de l’homme en lui reprochant une trop grande beauté. Le peu d’esprit que l’homme pu lui apporter en échange, fit en sorte qu’elle fut grandement défavorisée. Heureusement qu’elle
    seule peut enfanter, ce qui lui permit de s’assurer une certaine légitimité, dans des sociétés livrées à toutes les ivresses masculines, sans parler des pourfendeurs qui, à toutes les époques et pour toutes les raisons valables ou imaginées, voulurent la restreindre. Dans certains pays du
    tiers-monde, la femme ne dispose pas encore de suffisamment de moyens pour se libérer, car la
    religion et les mœurs qu’elle a engendrées, exerce un pouvoir discrétionnaire sur les populations
    féminines dénuées de droits réels.
    Bernard de Montréal - La femme - page 9
    Bernard de Montréal - La femme - Chapitre 3 - L’amour
    Dans ces pays, les populations mâles agissent comme des confréries hors limite à la femme qui, la première, les feraient éclater si elle exerçait en toute liberté ses options individuelles.
    Certaines religions empoisonnent l’esprit du mâle et sanctionnent l’absurdité. Le modernisme ne peut être endigué, puisqu’il contient tous les éléments de base nécessaires à la liberté individuelle. Voilà le seul espoir pour l’élimination des dictatures religio-politiques qui renferment la femme dans une prison dorée, lui laissant croire que tout ce qui est à l’extérieur
    est sale et sombre. Cet endoctrinement malveillant, ne résistera pas aux générations futures qui
    feront la part des choses, à la suite des profondes altérations de la conscience mondiale apportées par des technologies nouvelles et irrécusables. La technologie de l’information et de
    la diffusion de l’image est un engin puissant, que même la plus anciennes des églises ne peut refouler.
    Si l’amour - souvent commandé et enrégimenté - marqua pour la femme ancienne, l’épisode inachevé de son expérience évolutionnaire, l’avenir le transformera dans un medium
    d’expression libre de l’abus de sa personne. Moins stigmatisée par ses démarches récalcitrantes
    et l’insoumission, elle le vivra un peu plus comme l’homme le vit, c’est-à-dire, selon son bon plaisir. Mais pour découvrir qu’elle possède, elle aussi, tous les attributs et fortunes de la liberté, il lui faudra s’avouer qu’elle peut se passer d’un amour vicié, dans la mesure où elle reconnaîtra que sa personne est davantage plus importante que les prescriptions proposées par des mœurs et des religions, qui retardent l’évolution de l’être au profit du pouvoir des communautés et de
    leurs confréries. La femme devra définir son amour au lieu d’être définie par lui. Ceci lui permettra de choisir au lieu de subir, et par la suite, prendre conscience d’elle-même. Dans le
    cas contraire, il demeurera un ramassis de sentiments d’où ne jaillira aucune lumière. Elle doit réévaluer sa conception de l’amour à la lueur d’une intelligence libérée des empreintes du passé.
    Sinon, elle ne pourra refaire sa vie et lui donner un but optimal qui lui revient de droit. La femme doit mettre un terme à l’expérience de l’amour comme étant la somme totale et finale
    de son expérience. Sa vie doit être mesurée, et tant que la mesure ne lui convient pas, il est de son ressort et de son devoir d’en corriger les lacunes. Dans le cas contraire, elle prolongera la souffrance et l’incompréhension et s’éteindra sans avoir su réagir aux us et coutumes."
    Bernard de Montréal 
    extrait du livre la Femme 
    Chap3 L'Amour

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 1 personne

     

    La  sexualité  au  féminin 

     

    La sexualité au féminin 
    "La sexualité permet à la femme de mesurer le degré d’enveloppement de sa conscience par le
    mâle lorsque l’orgasme la noie dans l’incontournable sentiment de liberté qu’offre une expérience réussie, avec un partenaire sensible et bien harmonisé. 
    La sexualité féminine revêt un caractère particulièrement maternel contrairement aux apparences très sexuées de la femme dans l’intimité de l’acte. 
    De par sa sexualité, la femme démontre combien elle fait confiance et combien, dans un même temps, elle s’expose la déception. Elle tente dans la sexualité de se
    prouver que celui avec qui elle fait l’amour est à la hauteur de son éthique sexuelle, alors qu’elle reconnaît au fond d’elle-même, la possibilité d’un enjeu illusoire, d’une partie de dés, tant qu’elle n’aura pas identifié chez l’autre, une pulsion amoureuse - et non simplement sexuelle -
    identique à la sienne.

    Il faut reconnaître la complexité de l’être féminin et le voir dans un mode contrastant, pour discerner dans sa sexualité la complicité et à la fois, le don de soi. La complicité lui permet
    d’accentuer ses talents, de faire miroiter ses atouts. 
    En réalité, cet amour, cette abondance, cet abandon vertigineux ne sont pas au profit de sa seule nature animale, mais davantage une mise de côté ciblant une union possible.

    Sur l’autre plan, le don de soi fait partie de la conscience de
    la femme en amour, car son corps reçoit les affronts de la sexualité masculine, lorsque l’amant n’a pas suffisante conscience de sa délicate nature.
    Le don de soi est l’inévitable résultat du conflit millénaire entre la proie et la chasse, extension des mouvements fondamentaux de la nature animale, dans ses aspects les plus rudimentaires.
    Sur un plan plus évolué, la conquête brutale fut remplacée par le don de soi, car la femme se réserve le droit de refus, sauf dans le viol. La femme n’aime pas qu’on la traite de manière
    cavalière, mais elle approuve qu’on lui fasse signe, afin de sentir qu’elle plait toujours. 
    Quand la femme s’ennuie, la sexualité revêt un caractère secondaire, car elle doit débattre en elle même
    la valeur de l’acte contre son état. Dans l’intimité de l’acte, la femme projette l’abondance, mais dès qu’elle est seule, elle se sent appauvrie, si elle ne se sait pas vraiment aimée. Lorsque la femme est en amour, c’est la folie douce. Son esprit ne s’ennuie plus."
    Bernard de Montréal 
    Extrait du livre la femme
    la sexualité au féminin

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • UNTERFACE

    INTERFACE  

    Méthode de communication efficace 

     

    Modèle - communication

    INTERFACE
    Bernard de Montréal

    Le principe de l’interface, est accompagné de plusieurs conditions, dont voici les principales :

    -Les personnes en présence doivent avoir une grande
    ouverture d’esprit.
    -Ils doivent se respecter mutuellement.
    -Une personne parle à la fois.
    -Les autres personnes doivent avoir une écoute active.
    -Lorsque la personne qui parle termine son discours, une
    autre personne ajoute sur ce qui a été dit et ainsi de suite.
    -Les personnes parlent seulement si elle peuvent ajouter au
    sujet traités.
    -On ne doit pas se raconter (je le comprends dans le sens d’éviter la subjectivité).
    -On ne doit pas couper une conversation, on doit attendre
    son tour.
    -Une conversation à la fois.
    - On doit parler sans penser. ◀️ 

    Transmis par Isabelle Lizotte 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L'Amour  -  Conférence privée

    L'Amour 

    Conférence  privée  de  Bernard  de  Montréal 

     

    Conférence privée BdM - 1995

    L’amour, ce n’est jamais dans la parole, c’est toujours dans l’action. Dans la parole il y a trop de subversion, trop de propagande. La plus grande preuve d’amour c’est l’argent, la maladie, ou la souffrance. Aider quand malade, c’est l’amour, prêter quand besoin, c’est de l’amour. L’argent, soulève la concupiscence de l’homme. C’est une valeur dont l’homme ne se départage pas facilement parce que c’est connecté à sa survie matérielle. Si une personne vous aime, l’argent n’a pas d’importance pour elle car elle ne soulève pas des passions.

    La maladie : c’est un test à long terme pour évaluer la patience que tu as pour elle.

    La souffrance : c’est là que vous pouvez tester si vous avez de la compassion intelligente (pas celle de l’église catholique). Tu es capable d’évaluer la mesure de sa souffrance (dans la mesure où la personne est capable de s’aider, il ne s’agit jamais d’être victime dans l’amour.

    Le résultat des tests permet de voir qui on aime, ce n’est pas une stratégie. S’il y a une stratégie, tu peux aimer n’importe qui. Tu testes, tu élimines. Aimer par stratégie, c’est du vol, c’est du viol.

    Si tu as beaucoup d’identité, tu vois à travers le monde. Tu peux découvrir l’insalubrité de leur nature. À un coureur toujours malade, manque toujours d’argent, qui souffre toujours : il y a karma là. Le facteur karmique va être impliqué un certain temps, et le temps sera déterminé par la nature de votre émotivité. Ça vaut peut-être 20 ans ensemble. Vous allez courir avec le coureur pendant un certain temps, mais quand vous réaliserez que vous subissez le karma de l’autre, vous coupez.

    Vous ne pouvez pas aimer n’importe qui parce que vous allez être obligé de restreindre votre intelligence. Il vient un jour où ton énergie, tu peux l’utiliser à bon escient, parce que tu es fatigué. Quand tu es rendu fatigué, tu n’as plus le goût d’aimer parce que tu n’as plus le goût de recommencer, parce qu’aimer c’est un contrat à vie. Tu n’as plus le temps de revivre le processus. Tu ne peux plus traîner un boulet de canon. Quand un des deux vieux meurt, l’autre suit dans peu de temps parce que c’est un contrat à vie. L’esprit n’a plus de raisons d’exister. Plus vite vous allez apprendre dans la vie à ne pas aimer n’importe qui, plus vite vous allez vous enrichir. Il y a une relation entre l’abondance et l’amour. Quand vous commencez à ne plus aimer une personne, vous devez commencer lentement à vous dissocier d’elle.

    Ce qu’il faut pour aimer : il vient un point où l’esprit de la personne que tu aimes. C’est son esprit qui met de la lumière dans ta vie. Si tu aimes l’esprit d’une personne, tu ne lui vois plus de défauts. Dans l’amour mental, c’est permanent. Ne pas voir de défauts ne veut pas dire être aveugle. Ce n’est que l’esprit que tu regardes, pas les défauts. L’esprit c’est une intelligence qui nous convient. Tu peux aimer quelqu’un facilement qui a une conscience qui se développe, qui a de l’esprit ou un peu d’esprit. On aime un enfant pour son manque d’esprit (c’est tellement cute). Tu ne peux pas aimer un enfant parce qu’il n’a pas de conscience mentale. L’esprit n’est pas quantitatif. On ne peut pas aimer quelqu’un qui ne nous donne pas la répartie. On ne dit pas ‘je n’aime pas son esprit’, on dit ‘son esprit ne nous donne pas le change’. Les gens qui ont de la difficulté à s’aimer entre eux autres, c’est qu’ils n’ont pas perçu un registre d’échange. Il y a différentes sortes d’échange. BDM sait pourquoi il aime. Les gens ne le savent pas. Si tu invites quelqu’un à ton party qui n’a pas la valeur d’échange, il va fucker ton party.

    Richard a une grosse vibration. Ces gars-là, il faut que tu les rentres dans le mur, tu ne peux pas être doux avec. Tu dois donner la valeur du choc en relation avec la grosse vibration. Tu dois aimer l’esprit et tolérer l’âme parce que tu sais qu’à un moment donné elle aura de l’esprit. Même Pierrette a de l’âme, mais beaucoup d’esprit. On peut haïr l’âme, pas les individus. Si BDM n’aurait pas aimé sa femme, il n’aurait jamais appris à contrôler son énergie.

    Il y a des règles de mixage d’âme. On appelle ça la culture. Les âmes s’associent par culture. L’esprit s’associe par vibration. Tu rentres dans une vibration quand tu es libre de la culture.

    Aimer n’importe qui c’est comme porter n’importe quoi. Tu te crées des emmerdes personnelles. Aimer c’est un art subtil de sélection et ça fait partie de la particularité de ton être. Quand tu viens au monde, tu aimes les gens en fonction de tes faiblesses. Quand tu deviens intelligent, tu aimes les autres en fonction de ta force. Tu ne les subis plus, c’est un amour libre. Avant c’était un amour conditionnel. Quand c’est karmique, c’est toujours une relation dominant/dominé c’est toujours en relation avec une faiblesse.

    Une guidoune c’est quelqu’un qui se vend, ça vit avec ses émotions. BDM pourrait dire que ceux qui font partie de la famille, c’est où il n’y aurait pas de trahison (la famille, au niveau esprit). La trahison, c’est tout ce qui t’emmène à devoir renoncer à un être, ce qui te force à renoncer. Leur trahison fait partie de la trahison. Ce qui fait partie d’un être et qui te force à le laisser, c’est de la trahison. Quand on a des attentes et que l’autre ne répond pas à ton esprit, c’est un état d’esprit qui n’est pas présent à un autre esprit, quelque part dans le temps il y aura trahison. Si un esprit ne rencontre pas un autre et qu’il a eu l’éducation, à ce moment-là il y a trahison. Ce qu’ils veulent dire : c’est un esprit qui lui a été donné tant de temps pour être en harmonie avec l’autre esprit.

    ‘B’ trahit ‘A’ par son incompétence psychologique. Techniquement BDM sera trahi toute sa vie. Il se laisse trahir pour rendre possible une relation humaine jusqu’à un certain point. C’est où il n’y a pas d’usurpation des droits de l’homme, donc la liberté, manque de respect, domination. S’il y a eu grossière déception, il y a eu trahison. Chaque individu a un système de valeurs. L’absence de respect, domination ou les droits de l’homme ont été usurpés. Culture = âme = personnalité. Derrière ça on suppose qu’il y a de l’esprit.

    Même si on aime quelqu’un, il va toujours nous trahir. Tu peux supporter d’être déçu mais pas d’être trahi. Chaque personne a son niveau de trahison. Pour BDM, la trahison serait quelqu’un qui fait mal à un autre. BDM, son travail c’est d’emmener du monde ensemble. À Roche Sauvage, si BDM dit aux gens de prendre soin des autres et si l’autre prend du pouvoir, qu’il pense que le club va tomber s’il n’est pas là, il va le flusher. Pour BDM c’est de la trahison. Liz, quand elle met sa fille devant BDM, au lieu d’avoir la décence de placer sa femme devant lui.

    C’est l’orgueil qui est le modus operandi de la trahison. La trahison ce n’est pas une projection, c’est une conséquence. Chacun a son enfer, c’est tout ce qui est connecté à ses craintes (perdre sa femme, sa job). Il faut faire la gestion de sa crainte. Les hommes qui trahissent n’ont pas été capables de faire la gestion de leur enfer, c’est ce qu’on appelle se connaître soi-même. C’est-à-dire contrôler les pensées qui nous passent dans la tête. Une trahison c’est une incapacité de contrôler ta crainte. Une personne qui trahit c’est une personne qui se trahit. Si BDM est trahi, il va sortir un principe qui fera partie de l’instruction. Il prend l’expérience et lui donne une science. BDM n’est pas honnête, pas généreux, il ne fait pas partie de la culture humaine. La trahison, c’est irrécupérable. Il faut protéger le monde de sa grosse vibration. Ça devient con de récupérer quand ça ne rend pas l’autre libre (Ménard récupère).

    BDM coupe parce qu’au moins l’autre va apprendre quelque chose parce que si il était là il ne comprendrait pas. Quand tu récupères quelqu’un, c’est que tu es stratégique parce que tu veux encore faire un petit bout de chemin avec eux. Par principe, récupérer c’est donner du temps. Il faut que tu saches où tu t’en vas. Il y a des gens qui ne sont pas récupérables. Quand tu n’as pas de respect et que tu domines, tu élimines les droits de l’homme. C’est là que tu tombes sous les lois de la dictature. La domination c’est totalement luciférien, en tant que principe cosmique. C’est de la lumière qui n’a pas été intégrée. Quand elle est intégrée, la domination devient de la protection. Elle est transmutée en protection. L’amour de l’homme permet l’intégration. Pour faire le passage, il faut aimer.

    Être bien avec une personne, c’est un avantage. Pour être bien avec une personne, il faut que tu aies accès à l’intimité de son esprit. Quand BDM est seul avec Christine, il peut entrer dans l’intimité de son esprit. C’est un avantage, ce n’est pas une situation causale. Aimer, ça ne veut pas dire être bien avec, mais être bien avec, ça veut dire aimer. Ça ne veut pas dire qu’on est bien avec l’autre tout le temps. Quand tu es bien avec l’autre tout le temps, ça serait de l’amour. On s’occupe plus de la survie de quelqu’un quand on l’aime, pas quand on est bien avec.

    BDM aime bien Bonneville mais pour être bien avec lui il va être obligé de faire des conditions. Il va être obligé de dire ‘oublie-moi, je ne suis pas Bernard’ (ne pas être impressionné par lui). Le problème du couple c’est que tu l’aimes mais tu n’es pas bien avec. Dans un couple tu dois être bien avec avant d’aimer. C’est une conséquence.

    Coco (Jacques Dussault) ne va jamais s’avancer trop, lui dire tout, même cacher tes petites affaires pour ne pas inquiéter, ça crée un profil psychologique qui est connecté à la crainte, à la déception. Le ‘spark’ entre deux êtres, c’est toujours l’invitation au désastre, sans qu’ils ne le cherchent, mais ils le recherchent. L’être inconscient cherche le spark et est confronté au problème de ne pas aimer n’importe qui. C’est la recherche astrale. Dans la vie tu rencontres toujours la personne en fonction de ton niveau de conscience.

    Si BDM aurait été inconscient, il n’aurait pas vu Pierrette. Dans le connecté au spark, il y a possibilité d’expérience. C’est le bien ensemble qui doit être le point focal de la relation. La passion c’est du spark. C’est l’attrape-ego, attrape-nigaud. On a des critères parce qu’on est inconscient. C’est connecté à la déception les critères. Christine, si elle rencontre quelqu’un, il faut qu’il ait un grand respect de sa personne. Ce n’est pas un critère, c’est une mesure d’elle-même transférée à l’autre. La personne doit être un meneur, pas dans le sens de dominer, pour que ce ne soit pas elle qui mène. Elle veut avoir la possibilité d’expérimenter le monde, c’est une façon pour elle de ne pas s’ennuyer de l’autre. Il doit lui faire découvrir le monde. Il ne doit pas avoir de gêne mais être poli. S’il y a de la gêne, il y aura de l’impuissance. S’il n’est pas poli, il est trop brutal, donc pas de respect de sa personne, c’est un besoin pour sa sensibilité, ce n’est pas un critère. Pas de critères parce que pas d’insécurité. Si tu veux que ta femme ait un PHD pour qu’elle soit sur ton niveau, c’est que tu as de l’insécurité. C’est la recherche de l’équilibre.

    On est des êtres de culture, donc automatiquement notre spark est un spark culturel. Les américains ont créé une image du couple. On a une image culturelle de ce qu’un couple est. Quand tu es conscient, que tu deviens transhistorique dans ta conscience, tu es bien dans un autre mode, plus réel et moins apte à faire souffrir. Bien avec quelqu’un ça va des deux bords. Il y a bien des hommes qui sont bien avec leur femme et ils ne savent pas que leur femme n’est pas bien avec eux autres. Avec ta grosse vibration tu peux être bien avec ta femme mais elle peut ne pas être bien avec toi. Il faut toujours vérifier comment l’autre vit ta vibration.

    Claude Brousseau, il ne faut pas qu’elle soit psychologique fatigante. Il ne faut pas qu’elle harasse amoureusement. Il ne faut pas qu’elle lui impose son silence trop longtemps ou que ça pique trop souvent. Autrement dit, (les forces) on lui en cherche une.

    Régénérer veut dire ne pas perdre d’énergie. Si on dit ‘quand je suis avec une femme, il faut que je me régénère’, à ce moment-là on tombe dans les critères. Il est mieux de dire ‘avec elle je ne perds pas d’énergie’ plutôt que de dire ‘avec elle je me régénère’. On ne doit pas mêler critère avec sympathie vibratoire. On pourrait dire qu’il y a des critères vibratoires (des seuils de conscience avec lesquels il ne doit pas y avoir trop d’interférences). Les critères psychologiques, il ne faudrait pas qu’une femme soit trop casse-pied. Vibratoire fait partie d’un rythme de vie (ex. tu dis ‘on vas-tu à Paris’ et l’autre dit ‘oui’). C’est le rythme de vie. Il y a un principe de vitalité, une personne allumée.

    Les cinémas, c’est l’optimalisation de votre impuissance (ex. une personne frustrée va voir des films où on se donne des coups de poing sur la gueule). Quand c’est connecté au rythme, tu optimalises ta vie (ex. BDM a sorti quelqu’un de sa vie parce que la personne ne voulait pas salir sa robe lorsqu’il lui a demandé de faire un tour de cheval). Quand le rythme est intelligent, il est transféré à ton esprit. Si tu fais un voyage, tu vas l’aimer autant que l’autre.

    Le cinéma c’est l’optimalisation de notre impuissance. Les critères vibratoires c’est ça qui tue l’ennui. Dans un couple, il y a un niveau de platitude. Ça fait partie des lois du couple. Pour balancer ça, ça prend des critères vibratoires. La spontanéité est toujours appréciée. Tu le sais quand ton couple devient plate. La platitude d’un couple c’est fait pour te reposer (tu n’es pas obligé de lui parler, elle n’est pas obligée de te parler, tu peux lire ton journal), mais tu ne peux pas toujours être dans cette platitude. Un homme qui n’a pas la capacité de sortir sa femme, déjà met son couple en danger. L’argument classique : ça coûte trop cher, tu ne l’habilles pas, etc. Pourquoi t’es-tu marié?

    Les critères vibratoires sont à la mesure de nos moyens. On peut aller chez Dunkin Donut ou Dunn’s et penser qu’on est riche. Un couple c’est un éther mental matérialisé. Pour pouvoir faire un couple, il faut que tu aies des ressources mentales, sinon tu vis le traumatisme du couple. Si tu n’as pas de ressources mentales, tu peux épuiser tes ressources matérielles. Ce n’est pas un avantage d’avoir un couple si tu n’es pas capable de le rendre permanent parce que ça paie in the long run, c’est du long terme. Tu dois avoir des ressources mentales pour le conserver. L’homme est plus fragmenté psychologiquement que la femme, donc c’est lui qui a plus la responsabilité dans le maintien de son couple : colère, vibration dominante, victime matérielle pour la survie (travailler), son attachement serré à travailler font partie de la fragmentation.

    Un homme qui ne vit pas d’amour ou une certaine reconnaissance (même d’un chat, qui apporte de l’attention), devient déphasé. Les animaux contribuent à la stabilisation des forces éthériques. L’animal, en échange d’être nourri, il va t’aimer. Un être qui n’a pas la capacité de retourner l’amour, n’a pas le droit universel d’être aimé. Il y a des planètes où, si tu n’es pas capable d’aimer, de participer à un principe d’amour particulier à ces planètes, peuvent être exclus de ces planètes, donc dématérialisés.

    Il y a différentes définitions de l’amour : dans la région de Beta de l’univers, l’amour dans cette région est basé sur la capacité des êtres de ne pas entraver le développement biologique d’un autre (parce que dans ces mondes la pensée a une force). Dans la région de la constellation d’Orion, les intelligences vont être capables de créer des fantômes énergétiques, des robots. S’ils n’ont pas ça, ils vieillissent très vite. Ils vibrent leur énergie mentale pour le transfert de leur énergie.

    L’amour est différent pour chaque civilisation. Pour nous, c’est un concept affectif parce qu’on a des corps biologiques, tandis que dans d’autres civilisations ils ont des corps biologiques clonés. Pour nous c’est connecté à notre sécurité tandis que pour eux, c’est un principe. L’amour manipule les énergies et emmène les gens ensemble. Tu as toujours l’amour en fonction de la nature de ta pensée. Dépendant du niveau de conscience, ils vont s’éloigner des gens pour se rapprocher d’eux. Tout dépend de la source de notre pensée.

    Tu as l’amour qui va avec ta pensée. Il y a certains ajusteurs de pensées qui font partie de l’univers local, c’est un être qui a deux rythmes cosmiques. Il vient ensemble (pour travailler) quand tu viens au monde, et se sépare (fragmente) quand tu meurs. Quand on pense, ils viennent ensemble, c’est ce qui crée notre identité. Quand ils s’éclatent, c’est pour ça qu’un homme meurt. Quand on vit un choc, plus rien n’a d’importance, tu perds l’équilibre et on goûte un petit peu à la mort. Ça devrait être utilisé par l’homme pour se construire un corps mental inébranlable.

    Ne pas aimer n’importe qui, ça veut dire ne pas vibrer des émotions comme le reste de la civilisation, et ça, ça te donne une conscience supérieure. L’homme ne vit pas assez de solitude aux niveaux psychologique et psychique, donc ne se découvre pas d’identité très vite. Il est dominé par les aspects psychologiques de la culture. Plus elle se développe, plus tu as accès à l’universel. Plus tu es capable de supporter l’isolation de ta parole (ce que tu sais), plus tu peux entrer dans des mondes et goûter à ces mondes. Ils vont te visiter et tu peux entrer en dialogue avec eux.

    Pour qu’un homme se guérisse lui-même, il faut les défier. BB les a défiés avec le crayon. Il les a forcé à lui parler. La plume, au niveau médiumnique, c’est un éclair de lumière. Au niveau de la parole, il se met en focus et ils peuvent le couper. Avec la plume, si l’homme était réellement conscient de la médiumnité de la plume, il pourrait faire sortir le réel. La plume c’est un outil contre les forces lucifériennes. Dans la plume il n’y a pas de pouvoir. Il n’a pas le temps, au niveau ego, d’astraliser l’information. Il n’y a pas de raison que l’homme se serve de nous autres pour instruire l’homme. Il y a probablement des lois vibratoires que pour aller dans l’occulte, il faut utiliser la plume. Notre tête nous appartient tandis que le tableau leur appartient, c’est leur outil. Ils peuvent dire n’importe quoi sur le tableau et à ce moment-là on rentre dans des couches.

    Quand vous aimez n’importe qui, vous vous opportunisez et vous payez le prix. Quand tu deviens très sélectif, tu t’enrichis. Tu violes les lois de la culture, dans un sens. Quand on est en survie, il faut faire attention parce que vous avez plus de chances d’aimer n’importe qui. Quand on a été victime d’un manque d’amour, quand tu es aimé, on n’a pas le besoin d’être aimé ou d’aimer n’importe qui. Être aimé c’est comme avoir un gros compte en banque. Plus tu es aimé, plus tu as une chance d’être réellement autonome.

    Dans la capacité de faire un couple, on va vouloir être aimé comme on n’a pas été aimé. Il y a beaucoup de compensation dans un couple. Si un homme n’est pas capable de prendre soin de sa femme, il vieillit très vite. La femme, pour être créative, il ne faut pas qu’elle ait de tensions. Elle est capable de passivité (pas morose – faire ce que tu veux, où tu veux, quand tu veux). Le travail chez l’homme c’est maladif, tant qu’il ne l’a pas ajusté. Pour la femme, l’amour, c’est maladif. La femme a besoin d’amour parce que l’homme a besoin d’argent. L’amour c’est sa raison d’être. Si elle est intelligente, l’amour devient sa sécurité. Comme l’homme, s’il a une bonne job, ça devient sa sécurité. La femme, si l’homme ne remplit pas ses besoins affectifs, elle est en manque et devient malade.

    Ce que la femme reproche le plus à l’homme, c’est la domination parce que ça l’étouffe. Sa domination fait partie de sa raison d’être et de penser d’une certaine façon. C’est à la femme de casser ça, en disant une affaire d’argent, c’est une affaire d’énergie mentale. L’homme, par insécurité, n’aime pas quand la femme dit : ‘On devrait aller ici ou là’. Pas une femme ne résiste à la surprise quand c’est bien fait, sinon, elle résiste à une vibrati; ‘Où veux-tu aller?’, tu fais travailler l’autre au lieu de dire : ‘Mets tes culottes et on sort’. Ce n’est pas on. Une femme aime ça vivre.

    Ménard dit: ‘Quand tu aimes il faut que tu aies les moyens. Si tu n’es pas dans une position physique ou sociale pour bouger’.
    Une femme c’est capable d’attendre après un homme si elle sait qu’il a du potentiel, il faut qu’il délivre. Il doit avoir des ressources mentales, de la qualité de présence, et ça vaut un portefeuille, même si tu n’as pas d’argent. La qualité de présence ça fait partie de l’amour. L’esprit qui aime est présent, il a de l’attention, de la délicatesse et ça prend une volonté, une présence d’esprit pour le faire. Tu ne le fais pas malgré toi, il y a un plaisir à le faire. Ce n’est pas stratégique.

    Ménard dit : ‘Si une femme te dit : c’est ta qualité de présence que je veux’, l’homme part en son monde et pense : ‘une femme il faut qu’on la devine’, ce n’est pas clair.
    La femme n’a pas besoin d’être claire, sa capacité de revenir à toi, la poursuite de sa relation avec toi, ça fait partie de ta clarté. La femme, si elle expose trop l’appréciation qu’elle a de l’homme, l’homme va penser qu’il est manipulé et aura peur d’être contrôlé. C’est pour ça qu’elle est mystique, mystérieuse. L’homme joue de stratégie quand il sait qu’il est apprécié ou que la femme aime certaines choses de lui. La femme n’a pas le pouvoir matériel, elle n’a que sa sexualité et sa beauté. Elles sont démunies et à la remorque des hommes. L’homme a le pouvoir de sa matérialité, mais n’a pas l’intelligence.

    Le pas clair des gars : c’est que quand une femme s’ouvre à un homme, les hommes ne reviennent pas avec la candeur qu’ils devraient avoir. Les femmes sont rendues tough parce que les hommes n’ont plus d’allure.

    Quand tu as un couple, si tu perds ta femme ou ton mari, tu perds un gros morceau parce qu’il y a du dorlotage. Si Milot est intelligent, il saurait que c’est normal pour la femme de dorloter. Ça aime ça faire des petits plaisirs à un homme. L’homme a besoin d’être dorloté parce qu’il est un bébé et c’est sa relaxation. La femme comprend ça intuitivement. Un homme aime ça se plaindre pour avoir de l’attention. Si elle lui dit qu’elle l’aime, il a l’impression qu’elle l’accroche. Si elle lui donne de l’attention, ça fait son affaire. L'homme n’est pas aussi willing que la femme de se soumettre à l’autre. C’est le problème fondamental de l’homme et de la femme. Le principe de l’homme, ce n’est pas l’amour : il aime la femme par contagion. Elle l’aime, donc il l’aime. La femme ne s’attend pas à ce que l’homme l’aime par contagion, elle s’attend à ce que l’homme réponde à son amour (par de l’attention, de la considération).

    C’est le lendemain matin, après l’amour animal, que la femme a une déception de l’amour car c’est là que l’homme n’est plus là en tant qu’esprit. Elles laissent les émotions interférer avec la sexualité, elle devient victime de l’amour. L’homme peut être victime de l’amour si la femme est volage, c’est alors lui qui souffre la condition de la femme. L’homme n’y est pas habitué, ça lui crée un choc dans l’ego.

    Une des grandes tensions de l’homme, quand tu es jeune et libre, ça te dérange quand tu sais que la femme a été prendre un milk shake avec un autre. Mais une fois qu’elle est mariée et qu’il la supporte, les règles du jeu changent. En tant que principe, quand tu es marié, il y a des privilèges et des obligations et tu ne peux pas aller prendre un milk shake avec un autre. La femme ne peut pas être 2ème pion et l’homme non plus. Il faut toujours se protéger émotionnellement. Tu penses que c’est clair, mais ça ne l’est pas toujours.

    Ce qui est le plus corrosif dans la relation entre deux individus, c’est l’infidélité. Dans une relation humaine, tacitement ou non tacitement, vous établissez qu’il y a fidélité entre vous. Ça peut être basé sur le respect des individus, sur la sensibilité du respect, la sexualité. L’engagement c’est psychique entre deux êtres. Quand tu es marié, tu n’entretiens pas de lien d’intimité avec d’autres. Si la qualité de temps que tu donnes à ton conjoint est meilleure à l’extérieur, le couple ne durera pas longtemps.

    L’homme vit à deux niveaux : psychologique et vibratoire. Au niveau de la dimension psychologique, il va établir les règles de la fidélité. Au niveau vibratoire, il y a des choses qui doivent être réglées qui sont en dehors de la conscience de l’ego, qui font partie de l’expérience de l’âme. La fidélité sert au maintien de l’ordre émotif. Homme ou femme ne seront jamais sûrs du contrat de fidélité du karma de l’homme ou de la femme. Ça n’existe presque pas dans l’expérience humaine. Elle aura été fracturée en secret ou ouvertement, dans un mouvement de 20 à 60 ans. Arrêtez de prendre l’être humain pour un saint. La sainteté c’est un appel au péché. La fidélité n’est pas la mesure de l’amour pour l’amour. C’est le test ultime de l’amour. Un couple qui n’a pas été testé dans l’infidélité ne connaît pas l’étendue de son amour. Il vit ça pour éliminer sa programmation. Dans toute fidélité il y a de l’hypocrisie en potentiel.

    Si deux êtres sont sur une île et qu’il ne se passe rien, c’est qu’il y a un problème psychologique, parce que l’éther, tout est là. La fidélité ou l’infidélité, c’est un problème de culture. Il y a moins d’hypocrisie en Europe qu’en Amérique. Ça fait partie des classes élitistes européennes, parce que la monogamie a été instituée pour empêcher la dissolution des classes. Tu vis toujours ta fidélité ou ton infidélité par rapport à la société. Ça n’a rien à voir avec ton expérience karmique. Les êtres qui vivent à l’intérieur ou à l’extérieur de la fidélité ou de l’infidélité ont autant le droit que les autres.

    Le phénomène de l’infidélité c’est pour montrer à l’homme jusqu’à quel point il a de l’émotion dans le mental. La sexualité a été utilisée pour la souffrance psychologique de l’ego. Il y a des êtres qui sont prédisposés à la fidélité, karmiquement, et vice versa. Tu ne peux pas juger sur son expérience karmique. L’âme c’est plus fort que la police. Nos limites psychologiques sont toujours culturelles.

    La fidélité ou infidélité c’est un problème d’homme plutôt que de femme. La femme est monogame plus que l’homme. Elle est sensuelle plutôt que sexuelle. L’homme est devenu monogame à cause de la société. L’homme a plus de propensités à l’infidélité. Ça fait partie de sa nature vers la sexualité que la femme. L’émotion et la sexualité fait partie de la femme parce que c’est elle qui protège la famille et les enfants. L’homme est beaucoup plus infidèle que la femme.

    Dans les années à venir, au 21ème siècle, il y aura autant d’infidélité du côté de la femme que du côté de l’homme parce que la femme sera plus mentale, elle y mettra moins d’émotions. Ils seront obligés de s’en sortir pour faire un couple. La sexualité joue les forces de l’âme et c’est fait pour la sécurité de l’ego.

    Les Garceau, c’est des dinosaures. Ça ne se faisait pas. Il n’y a pas grand monde dans la population québécoise qui n’a pas eu une petite affaire. C’est intelligent de mentir pour ne pas détruire un vieux couple. Par respect pour Denise, André ne le dirait pas.

    Edgardo, jamais il ne le ferait, ça serait une insulte à la fierté de sa femme. Il y a des êtres qui n’ont pas besoin d’être testés pour des raisons qui leur sont cachées. L’emphase qu’on met sur la sexualité sur notre planète crée des déformations psychologiques. Plus l’homme va avancer dans son évolution, ça n’existera plus la monogamie. C’est purement terrestre. Ça sera tout organisé par les gouvernements qui ne font pas partie de la terre. C’est des liens karmiques qui sont brisés, éclatés.

    Dans les années ’80, il y avait trop d’homosexualité. C’était un free for all. Le sida régularise cette situation. L’humanité est en mutation. Il y a des êtres qui n’ont pas à vivre ces souffrances karmiques parce que les forces de l’âme sont très fortes. Tu ne peux pas empêcher les forces de l’âme de fracturer la lumière. Dans le passé, la crainte empêchait l’infidélité. Aujourd’hui, c’est un défi. Le respect par rapport à la sexualité c’est un système de valeurs que vous vous donnez. BB n’est pas en train de dire qu’on doit courailler.

    Dans l’infidélité il y a des expériences karmiques qui sont au-dessus du jugement psychologique. BB ne préconise pas l’infidélité. Il dit que ça fait partie de l’expérience de l’âme et n’a rien à voir avec l’amour que tu peux avoir pour ton mari ou ta femme. La femme vivra l’infidélité parce que les contraintes ne sont plus là. Il n’y aura jamais de règles dans une civilisation suffisamment puissante pour empêcher la pénétration des forces occultes. Lorsqu’il y a infidélité, ça permet d’aller plus loin et permet l’union de deux esprits pour l’évolution du couple afin de transmuter à un autre niveau, s’ils le supportent. BB dit que c’est toujours une expérience karmique. Ce sont des projections dans le temps, qui sont très loin. Ce que BB dit n’impose pas d’obligations, il ne faut pas courir après.

    L’homosexualité fait partie du karma de l’âme. C’est une expérience d’âme. Les êtres ont des rythmes vibratoires très différents. C’est souvent à ce moment qu’il y a infidélité. C’est une énergie de l’âme. Pour certains, il faut que ça bouge. Ils veulent vivre à la pointe de leur vibration. L’homme ne peut pas juger psychologiquement du rythme vibratoire de certains individus. Il y en a qui sont de même, ils ne peuvent pas se permettre que leur vie soit trop plate. Ils n’ont pas peur. Ils gardent toujours le contrôle. Ils ont toujours des solutions. Ils vivent toujours un petit peu à l’extérieur de la normalité sociale. Ce sont des marginaux. Et ça prend du monde comme eux autres pour faire l’évolution. Ils fracturent la forme. Ils sont blâmés pour, ensuite ils sont adulés pour. Les autres permettent de maintenir le gouvernement. Ils sont tous les deux nécessaires.

    Vous n’êtes pas capables de juger de la vie parce que vous êtes toujours un petit peu dans de la culture. L’homme conscient va être marginal en fonction de son rythme. On peut aller aussi loin qu’on veut en fonction de notre sensibilité et de ce qu’on est capable de supporter. Tu es au-dessus complètement de la conscience et de la culture sociale. Ça ne veut pas dire que tu n’es pas un être bien, ça veut dire que tu es un être différent.

    La liberté est la liberté dans la tête, pas dans l’action. Quand l’homme traitera avec sa conscience personnelle, il sera emmené à poser des gestes dans sa vie, qui feront partie de sa liberté (pas libertinage), et il sera obligé d’en supporter les conséquences. Ça ne veut pas dire que BB supporte le ‘bunjie’, ça veut dire que ça fait partie du mouvement vers une plus grande liberté. Tout ce qui sous-tend de la culture sera renversé dans son expérience. BB ne parle pas NOW. La psyché sera transformée. Tout sera libre dans ce temps-là. L’homme vit des expériences pour tester son émotivité et son mental. Pour le moment, c’est tout ce qui touche à la sexualité.

    Ce qui était marginal dans une génération, devient normal dans l’autre. 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Le couple cosmique

     

    Le  couple  cosmique 

     

    LE COUPLE COSMIQUE

    Selon les lois de l’Energie, l’Union de deux Êtres se fait par une réorganisation de leurs corps énergétiques. Le couple cosmique est une entité divisée en 2 parties sur le plan matériel, qui se raccordent dans une même Unité lumineuse sur le plan éthérique et ne peut donc pas être divisée. Elle œuvre à l’intérieure d’une synthèse lorsque sur le plan matériel, les deux Êtres ont illuminé les distorsions du mental, de l’astral, de leurs mémoires karmiques. C’est une entité qui montre le pouvoir de l’Esprit sur la matière et de la matière sur l’Esprit.

    Le couple traditionnel connu sur Terre n’est pas cosmique mais planétaire, humain, imparfait, mortel, mental et sentimental. Il ne peut pas durer sur le plan éthérique et sera brisé par la mort ou séparé dans la Vie afin que les parties complémentaires du véritable couple cosmique puissent se réunir en accord avec la loi de l’évolution. Dans le couple cosmique, le sentiment n’existe pas au sens où le sentiment fait partie de la conscience astrale, insécurisante et inférieure de l’être humain.

    Tant que l’être humain ne connait pas suffisamment les lois de l’Energie, il ne peut pas s’opposer à son esprit sur le plan matériel, comprendre les aspirations de son Esprit Supérieur et appréhender la Conscience du couple cosmique. A cause des voiles de l’égo, un être peut facilement croire qu’il a rencontré son partenaire cosmique ou se fourvoyer à rencontrer un partenaire planétaire qu’il devra quitter pour entrer dans une autre expérimentation, celle du couple cosmique, parfait et immortel par son caractère transcendantal.

    Dans son organisation sociétale actuelle, l’humanité est basée sur le couple planétaire : c’est un couple expérimental qui sert l’évolution de l’être afin d’ouvrir sa conscience. Pour cela, il créer un champ vibrationnel dans le mental ou l’émotionnel afin de briser les barrières émotives qui maintiennent l’Homme dans la domination de la matière sur l’Esprit. Il s’agit donc d’une expérience terrestre permettant de perfectionner l’Être pour l’éveiller à sa nature profonde, supérieure et cosmique.

    Quand l’Homme entre dans sa conscience cosmique et parvient à aller au-delà des voiles d’illusion et d’ignorance, il peut entrer dans la Création de son Couple Cosmique. Ce couple ne peut pas être imposé planétairement, par une conception conditionnelle et limitante liée à la matière. Le couple cosmique s’incarne dans l’éther, par une Conscience double à l’intérieure d’une Unité simple, élevant la qualité de ses sentiments par l’intelligence au-delà des limites du mental et de l’émotionnel. Pour être unit sur les plans énergétiques avec un être, il faut s’élever au-dessus des limites de la matière, incorporer le yin dans le yang, l’Esprit dans la matière et ne plus souffrir du pouvoir de l’esprit sur le plan matériel, c’est-à-dire être en parfaite harmonie, sur les plans mental, émotionnel, vital et physique.

    L’Être Humain n’a pas connaissance des lois des énergies. Pour les êtres cosmiques, suffisamment avancés dans leur intelligence et développés dans leur volonté, il y a Unité de Conscience sur tous les plans inférieurs de l’Être Humain, mental, émotionnel, vital et physique. Un couple cosmique ne peut pas se former si l’une des composantes de l’être planétaire n’est pas accomplie. Il faut donc que les deux partenaires soient unifiés et harmonisés sur les plans inférieurs en eux-mêmes pour s’unifier et s’harmoniser avec l’autre et former une Unité de Conscience. Il devient une Source Universelle incarnée d'Amour Pur et d'Unicité, volontaire et intelligente, au service de l'humanité pour le bien de tous les Êtres.

    Un être peut réaliser le couple cosmique que s’il réalise sa Conscience et l’Unité entre l’Esprit et l’égo. Il faut dépasser la phase de l’évolution pour entrer dans la phase créatrice où la force de l’Esprit doit s’opposer aux forces extérieures involutives qui cherchent toujours à empêcher la formation d’un être accompli et de surcroit d’un couple cosmique.

    S’il n’y a pas parfait équilibre ou harmonie dans le couple, l’être humain doit réaliser qu’il ne s’agit pas d’une relation parfaite cosmique mais planétaire imparfaite, même s’il s’agit d’une relation importante et avancée planétairement. Ceci est subtil, car pour qu’il n’y ait pas d’interférence entre l’Esprit et la matière, il faut que l’être soit suffisamment intelligent et dans sa volonté de comprendre les lois de l’Esprit.

    Le couple cosmique représente la fin de l’évolution des relations planétaires assujetties et disharmoniques, pour entrer dans l’évolution cosmique du Nouveau Monde, dans la Création, au nom du droit à l’Êtreté, grâce à la connaissance des lois de l’Energie et contre les forces extérieures involutives.

    Quand l’Esprit rencontre la matière, il se crée un lien éthérique, le double éthérique (énergétique et physique) qui unit la force de l’Esprit à la matière. Ceci forme une Unité. Quand deux Esprits se rencontrent dans leur double éthérique, ce sont des forces actives et créatives qui génèrent le pouvoir de l’Amour des Initiés, se reconnaissant par leur Ether et non par leur matière, contrairement aux relations planétaires.

    Ainsi, il faut avoir conscience que deux Êtres cosmiques font partie d’une même Unité : les partenaires sont construits de la même façon sur le plan énergétique pour former ensemble une unité indivisible, qui ne peut pas être le produit d’une convention ou d’un besoin social, expérimental ou karmique, mais le fruit de la volonté supramentale et cosmique sur la Terre.

    Le couple cosmique est une réalité nouvelle pour l’être humain qui sera comprise au fur et à mesure de son expérience et de son évolution, par l’Unicité de l’Esprit et de la Matière. L’être humain doit comprendre que le couple planétaire fait partie de son expérience terrestre transitoire et non de son évolution cosmique. S’il doit réaliser son couple cosmique alors il le saura et il devra le réaliser. Viendra le temps dans son évolution, où l’être humain ne pourra plus se mentir avec les sentiments des plans inférieurs face à l’Union de l’Esprit et de l’égo conscientisé (l’égo étant rendu intelligent et volontaire, au service de l’évolution), pour créer la 3ème Conscience : l’Amour Universel. L’Amour est une quantité de vouloir et de pouvoir de Conscience cosmique, seul capable de rendre l’Homme heureux sur Terre, afin qu’il y ait équilibre et harmonie entre le mental, l’émotionnel, le vital et le physique.

    Discours de Bernard de Montréal, extrait de la Vidéo YouTube « Le couple Cosmique – CP #91BDM »


    Pour comprendre Bernard de Montréal, il parle de :
    - l’Esprit (=Conscience ou Soi ou Mental Supérieur, être cosmique) et de l’esprit (=mental inférieur, égo, personnalité, être planétaire)
    - l’Homme au sens l’être humain et non du genre (sauf s’il précise l’homme et la femme)
    - l’Unicité, soit des énergies cosmiques de polarité opposée et complémentaire (yin et yang), soit de l’Unicité du double cosmique par la descente de l’Esprit dans la Matière, c’est-à-dire la fusion de l’éthérique (support énergétique du corps physique) et du corps physique lui-même, soit de l’Unicité du couple Cosmique, deux Esprits dans un double éthérique, « une conscience double dans une Unité simple ».

    Ce résumé est  réalisé par  Mélanie Chavret 

     

    https://www.youtube.com/watch?v=rQdo_XdN2K4&feature=share

     

    Vidéo Bernard de Montréal   Le couple cosmique 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 2 personnes

     

    Une  clé  de  la  reconnexion FJ

     

    La reconnexion avec votre Flamme Jumelle a eu lieu 
    Vous avez réussi votre chemin de transmutation 
    et l' expansion de conscience s'est produite en vous 
    Votre FJ n'étant pas prête, il est probable que la réunion ne se produise pas dans cette vie (la part de Dieu nous reste cachée) 
    Toutefois vous allez garder la clé que vous avez reçue 
    "VOTRE AUTRE A EVEILLE EN VOUS : l'AMOUR PUR" 
    et c'est cela l'Ultime Cadeau 
    FM24082018

    PS  :  Vous avez compris que vous ne pourrez pas l'oublier car c'est une part de vous même 
    Alors Accepter Accepter Accepter 
    et à chaque fois que vous pensez à lui, à elle, mettez le mettez la dans dans la Lumière blanche smiplement 

     

    Stéphanie S  :  C est vrai et triste à la fois on se dit si Dieu à fait en sorte de nous rencontrer c est pour nous unir mais vivre dans l attente de l autre est pire que tout même s il ressent ce lien on est encore dans un monde ou l ego est mis en avant c est pour cela qu il y a plus de célibataire ou que les couples tiennent pas mais il est sûr que quant à découvrir  cet amour en soi c est beau bisous  

     

     Françoise Moiroud  :  Chère Stéphanie Il ne faut pas vivre dans l'attente de l'autre mais vivre avec cet Amour Pur dans le Coeur Certaines Flammes Jumelles vont former un couple les autres pas forcément et de ce fait ne doivent pas rester focaliser sur cette notion de couple Pour schématiser deux Flammes Jumelles qui ont une conscience élevée et dont les deux ont réglé leurs blessures vont se réunir non pas pour former un couple "à l'échelle humaine" mais pour former un couple sacré, un couple divin au Service du Plan Divin sur Terre ce qui implique que les deux soient dans ce projet (qui laisse tomber l'égo au profit de l'Ame) et là il n'y a plus beaucoup de volontaires  ou parfois il n' a qu'un volontaire Celui là devra poursuivre son chemin avec ce qu'il porte en lui depuis la reconnexion Dieu est au delà de tout ça et prend en compte TOUT ce qui est sur Terre et dans son Univers c'est pourquoi les choses peuvent paraître lentes Gros bisous 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout

     

    Etre  Merveilleux  soi-même 

     

    Etre Merveilleux soi-même

    quel est le travail à accomplir pour être merveilleux soi même car vous devez être honnête dans une relation et plus encore dans une relation de Flamme

    - Lister ce que vous êtes capable de donner 
    - Ce que vous savez selon vos réalisations passées et conscience présente que vous êtes capable de donner 
    - Pouvez vous respecter un homme (une femme) ?
    - Pouvez vous ajouter du bonheur à la maison ? 
    - Etes vous patient avec les enfants ? 
    - Etes vous patient avec l'enfant intérieur de votre Flamme Jumelle ?

    Regardez aussi comment vous réagissez avec vous même ou avez vous des problèmes , des sautes d'humeur ; 
    Vivez vous des hauts et des bas ?

    Maintenant quand vous comparez les fleurs que vous pouvez offrir et les mauvaises herbes que vous n'avez pas extirpées de votre jardin, alors, vous vous rendez compte de ce que vous avez à donner ou pas

    Vous devez donc devenir MERVEILLEUX et vous devez l'Etre dans les faits et la réalité et non dans la fantaisie 
    FM20082018

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le Mariage et l'Union

    Le  Mariage  et  l'Union 

    Le mariage et l'Union

    Aux noces de Cana , Jésus change l'eau en vin 
    Son message était qu'à moins que le mariage soit transformé par l'Esprit, il ne sera qu'une expérience extérieure 
    C'est notre choix d'en faire un mariage fondé sur l'eau de la conscience humaine ou d'en faire un mariage fondé sur le vin de la conscence divine

    l'échange d'énergie sacrée dans l'Union sexuelle favorise la transmission de sphères de conscience cosmique - nos corps causals de lumière
    L'énergie lumineuse résultant de cette fusion augmentent les qualités positives de chacun des partenaires et renforce leur identité divine aidant à porter le fardeau karmique lorsque l'Union est consacrée à l'Amour de Dieu

    Le mélange harmonieux des pures énergies (Père Mère) produit le Fils, la conscience Christique 
    Quand cet échange n'est pas matérialisé par la reconnaissance que Dieu est à la fois l'Amour et le Bien Aimé les deux personnes peuvent faire l'expérience du plaisir physique mais sans le savoir ils prennent aussi l'un de l'autre des registres karmiques sans l'avantage de l'amour spirituel de la transmutation

    Cela explique les crises d'identité dont souffrent ceux qui ont des relations intimes superficielles 
    Ils prennent beaucoup d'identités karmiques tout en neutralisant la leur et ils ne savent plus qui ils sont reellement

    Une certaine fidélité fait donc aussi partie du chemin pour aller vers sa divinité 
    FM20082018

     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : une personne ou plus

     

    Etre  prêt  pour  sa  Flamme Jumelle 

     

    Etre prêt pour sa Flamme Jumelle 


    Parfois, il y a tant de différences entre FJ qu'elles se réincarnent avec une impossibilité de réunion : frère soeur père fille ..... parce qu'une union maritale ne serait pas profitable 
    et qu'elle nuirait probablement plus qu'elle n'aiderait à l'évolution de leur âme 
    Une querelle entre FJ est extrêmement douloureuse pour le cosmos parce que c'est à cause des conflits dans le Cercle de l'Unité que surviennent la guerre et tout acte dévastateur 
    C'est un outrage à Dieu Père/Mère au Ciel comme sur la Terre
    Les discordes entre FJ sont très pénibles pour les âmes des FJ cela les tiendra éloignées pendant plusieurs incarnations 
    Nous devons lâcher prise , il n"y a pas d'autre façon de procéder 
    Si notre FJ ne nous semble pas parfaite, , nous fulminons parfois 
    Alors nous devrons cesser de demander à l'autre d'être plus que ce qu'il/qu'elle est et d'être meilleur(e) .....
    "Malheureusement" nous ne sommes pas parfaits non plus !
    FM19082018

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout

     

    Le  lien  intérieur  des  Flammes  Jumelles 

     

    Cette quête mystique et alchimique préparatoire à la rencontre FJ ne passionne pas tout le monde et celui qui la vit ne sait pas où cela l'entraine ; sa foi seule lui suffit ; il apprend à se laisser guider 
    Les deux FJ partagent le même modèle d'identité comme un flocon de neige mais leurs nombreuses vies depuis la séparation à l'origine nécessitent "une égalité" entre FJ pour aller plus loin 
    En cette fin de période et au moment d'entrer vraiment dans l'ère du Verseau, nous réapprenons à entrer en relation avec la FJ cette "recherche" est inspirée par notre Moi supérieur mais imparfaitement comprise dans le plan de la matière , car quelque soit notre place ici bas, nous oublions que nous sommes au service du Grand plan et non au service de nos petites affaires personnelles (le mariage humain en faisant partie) 
    Le plus gros travail, après avoir vécu un véritable retournement à sa Vraie Nature Divine (bien avant la rencontre FJ ), consiste d'abord à trouver sa complétude intérieure 
    C'est dans notre relation à Dieu et notre Moi supérieur que se trouve la clé pour "trouver notre FJ et nous unir à elle "
    La communion avec Dieu transcende l'ego humain 
    L'Ame fusionne ainsi avec le vrai Moi spirituel et l'ascension dans le Coeur de Dieu se produit 
    FM02082018

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Aucun texte alternatif disponible.

     

    S'abandonner  à  un  Amour  plus  élevé 

     

    Dans votre relation de FJ ce qui est important c'est que vous vous conduisiez avec enthousiasme , que vous donniez le meilleur de vous même et l'Amour le plus fervent du Coeur 
    La Flamme Divine est Dieu 
    Le potentiel est Dieu et notre Amour pour notre FJ doit être le plus pur et le plus grand 
    Cet Amour est libérateur, une force de tansmutation 
    Nous avons besoin de pardonner librement notre FJ de nous pardonner nous même et de pardonner les autres 
    C'est le fin mot du karma !
    La vie de couple avec votre FJ n'est pas importante ce qui est important c'est le mariage intérieur, la complétude le yin et le yang l'alpha et l'oméga 
    Votre FJ a besoin de votre aide parce que si vous vous maintenez dans une vibration négative vous pouvez entraver l'activité et le Service d'un être supérieur 
    Peu importe qui est votre Flamme Jumelle si vous laissez tomber votre Lumière, votre discipline ou votre Amour, ; vous laisser d'abord tomber Dieu puis votre FJ et finalement vous en souffrirez car un recul pour votre FJ est un recul pour vous même 
    Réfléchissez à cela car peut être qu'un jour, votre FJ pourrait avoir besoin de 1000 ans de plus d'incarnation sur la terre parce que vous ne lui avez pas fourni cette impulsion supplémentaire de spiritualité, de Lumière et de générosité qui l'aurait propulsé dans une dimension plus élévée de sa propre conscience (Ne confondons pas le profane et le sacré dans cette relation FJ - Etre le 1er de cordée donne des responsabilités vis à vis de ceux qui "montent " avec nous)
    La FJ en tant que l'autre moitié de l'Unité éprouve les répercussions et les contre coups de notre vie 
    Je vous invite à ne jamais vous blâmer , à bien vivre votre vie , à partager l'Amour Divin,à répondre aux besoins d'autrui et les aider à grandir 
    Pour l'instant, les lois divines s'adaptent à la condition humaine 
    N'oublions pas que nous sommes co-créateurs avec Dieu 
    Un jour, nous retournerons au "Jardin d'Eden" dans l'Amour et le Cercle béni de notre Unité 
    Rappelez vous aussi dans ce travail d'alchimie que notre chute, "notre péché" est lié à l'importance que l'on accorde à certains attraits 
    N'oublions pas non plus que notre FJ est une Ame "aussi vieille " que la notre puisqu'elle est sortie de l'oeuf cosmique en même temps que la notre 
    Avec Amour 
    Françoise 
    FM26072018

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 1 personne

     

    Les  "Walk In" 

     

    LES "WALK IN'
    Retrouver une amie aprs si longtemps .....
    Amie "walk in" quelle merveilleuse situation
    L'Univers continue à me présenter de nouvelles situations,
    expériences toujours plus extraordinaires les unes que les autres Nous formons toutes les deux un duo "de choc" ! 

    L’expérience de walk-in est un transfert d’âmes. C’est en quelque sorte une entente entre deux âmes. L’âme qui est dans le corps décide qu’elle ne veut plus continuer de vivre et au lieu de faire mourir son corps, une autre âme va continuer de vivre sa vie à sa place. Il y a une âme sortante et une âme entrante, d’où les termes anglophones « walk-in » et « walk-out ».

    Les « walk-ins » sont des âmes qui entrent dans les corps et continuent de vivre la vie de ces personnes. Elles connaissent la mémoire, la vie et l’histoire du corps, tandis que l’autre âme continue son cheminement en se réincarnant et en naissant à nouveau dans un corps différent. Les personnes qui connaissent ce corps avec cette nouvelle âme ne verront aucune différence, même si l’esprit a changé d’identité. Quand le walk-in emprunte ce nouveau véhicule, c’est à ce moment qu’il oublie sa vraie identité et il doit continuer son apprentissage afin de poursuivre sa mission. Le transfert d’un esprit à l’autre se fait habituellement lors d’un traumatisme ou d’une mort imminente. Le premier esprit s’éteint et l’autre prend la place.
    Il y a trois raisons pour lesquelles une âme décide de faire une entente de transfert avec un walk-in : 
    - pour commencer une nouvelle vie 
    - pour mourir 
    - pour quitter leurs corps parce qu'ils ne peuvent plus y maintenir l'étincelle de vie ou parce qu'ils sont si découragés qu'ils désirent le quitter à tout prix. (...)
    L’entente entre les deux âmes se passe au niveau éthérique. Alors, la personne peut ne pas s’apercevoir que cette entente a lieu. Il se peut aussi que l’entente ait eu lieu avant la naissance. Les deux âmes ont décidé de poursuivre cette voie avant d’être incarné sur la terre. Toutefois, il ne faut pas confondre le terme walk-in et le terme possession. Il ne s’agit pas de la même expérience. Premièrement, parmi les walk-ins, il y a une entente entre les deux âmes. Ce transfert ne se fait pas contre la volonté des âmes. Pour ce qui est des possessions, il n’y a aucune entente entre l’âme ou l’esprit qui décide de posséder le corps d’une personne, l’esprit viole la loi du libre arbitre.
    La raison pour laquelle un walk-in choisit de prendre le corps d’une personne est tout simplement pour ne pas passer par le stade de la naissance et de l’apprentissage. Quand on entre dans un corps adulte, plusieurs expériences et connaissances sont déjà apprises, donc le walk-in passe par-dessus toutes ces étapes pour ainsi accomplir sa mission de vie plus rapidement. La différence entre un walk-in et une âme qui entre dans un corps de bébé, c’est que le walk-in décide d’entrer dans le corps d’un adulte ou même d’un enfant d’un certain âge. De ce fait, il n’a pas besoin de passer par les stades d’apprentissage d’un bébé ou d’un enfant. Quelquefois, quand une femme donne naissance à un bébé qui est mort, c’est qu’il s’agit d’un corps où il n’y avait aucune âme d’attachée. Pour que la vie existe, il faut une âme et un corps. S’il manque l’un des deux, la vie ne peut exister.
    Habituellement, les deux âmes vont se côtoyer pour trois à quatre mois ou même un an avant un transfert. Les deux âmes peuvent habiter le même corps. Il y a même une période d’essai qui se produit durant la nuit afin que le walk-in puisse utiliser le corps pour être certain de son choix avant le transfert final. Avant qu’un transfert ait lieu, la personne peut commencer à ressentir de la fatigue, de la dépression et même des tendances suicidaires. Pendant le transfert, il y a des guides spirituels présents pour aider dans le processus. Ils sont comme les médecins qui subissent l’opération.
    La plupart du temps, les gens ne sont pas conscients que le transfert a lieu. Le walk-in peut se faire dans le corps pendant la nuit ou pendant une séance de méditation. Par contre, on remarque que de plus en plus de personnes sont conscientes du transfert d’âme. Cela dit, il y a de plus en plus d’expériences de walk-in sur la terre présentement. À l’heure actuelle, il y a plus d’un million de personnes qui sont des walk-ins étant donné leur mission dans la collaboration de l’ascension planétaire.
    Comment savoir si vous êtes un walk-in (tout être humain est différent, alors les expériences peuvent différer d’une personne à l’autre) :
    Vous vous sentez complètement différent du jour au lendemain. Vous ne reconnaissez pas les gens autour de vous. Quoique certains walk-ins conservent les mémoires du walk-out, alors ils peuvent se souvenir des gens de leur entourage. Le transfert peut avoir lieu lors d’un accident, d’une maladie, d’un coma, d’une expérience de mort imminente ou d’un traumatisme. À la suite de cet événement, vous n’êtes plus la même personne. Après un transfert d’âmes, on remarque souvent que la nouvelle âme va décider de divorcer de son conjoint puisqu’elle n’a plus aucune affinité avec la personne que l’autre âme fréquentait avant. De plus, elle peut changer d’emploi soudainement. La personnalité est complètement différente. Les goûts sont complètement différents, que ce soit de nourriture, de couleur, de vêtement, d’activité, d’amis, etc. Après un transfert d’âmes, il se peut que le chakra coronal soit resté ouvert. De ce fait, le walk-in peut être constamment en train de canaliser. Avant le transfert d’âmes, les deux âmes peuvent exister dans le même corps. De ce fait, la personne peut entendre deux voix dans sa tête sous forme de bataille d’ego. Les walk-ins sont plus éveillés spirituellement. Ils peuvent être de la 4e dimension au lieu de la 3e comme le walk-out. 
    Il y a aussi des transferts d’âmes (walk-ins) qui se font d’une âme extraterrestre à un humain. Il paraît qu’il y a plusieurs walk-ins extraterrestres sur la terre présentement en vue des changements planétaires pour l’ascension. Étant donné que les entités extraterrestres sont plus évoluées que les humains, leur présence est très importante pour favoriser le processus de l’ascension. Certaines personnes présentes sur terre savent qu’elles sont un walk-in extraterrestre. Mais, en observant cette personne, vous ne pourriez pas imaginer qu’elle est une entité extraterrestre.

    Il paraît que les semences d’étoiles sont aussi des « walk-ins » extraterrestres, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas nées dans le corps qu’elles ont présentement. Elles sont entrées dans ce corps à une année quelconque après la naissance. Mais leur âme provient d’une autre planète que la terre. Elles sont plus évoluées spirituellement et sont présentes sur la terre pour aider les humains à éveiller leur divinité. Quand ces walk-ins s’éveillent et deviennent conscients de leur mission de vie, ils peuvent se souvenir de leur transfert d’âmes. Ils sont comme des maîtres de la 5e dimension.

    Les Walk-ins sont dans tout les cas, des âmes très avancées mais non parfaites, qui, ayant grandi spirituellement lors d'incarnations antérieures, ont mérité le droit d'occuper des corps que les occupants actuels ne désirent plus, dans le seul but d'aider l'humanité.

    Même la profession médicale ordinairement matérialiste commence à reconnaître la possibilité d'un transfert d'âme pour expliquer les changements étonnants de caractère et de personnalité à la suite de plusieurs expériences de mort apparente .

    Ce sont des entités très élevées qui ont accepté volontairement le défi de remettre en ordre des corps endommagés ou de guérir la psyché de personnes perturbées émotionnellement et qui désirent fuir le labyrinthe dans lequel elles se trouvent. Les Walk-ins remplacent les Walk-outs, non pas par simple plaisir d'assumer des corps de seconde main, mais pour aider l'humanité à se préparer aux temps difficiles qui, semble-t-il, nous attendent tous.

    Nous courons contre la montre, et ces âmes illuminées ont reçu la permission d'éviter le processus temporel de la naissance, de l'enfance et de l'âge scolaire afin de mettre leur projet à exécution pour le bénéfice de l'humanité, et de nous sauver de nous-mêmes.

    Les traits communs des Walkins

    Tous croient en une force créative qu'on appelle Dieu, et parlent de lui tout naturellement et sans embarras. Ils sont modestes, sans prétention et serviables. Ils semblent aimer tous les êtres humains, même les plus intransigeants, et parlent tendrement de l'amour inconditionnel.
    Centre Lauviah

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Aucun texte alternatif disponible.

    Les Flammes Jumelles  : Un chemin à déficher - Résumons-nous 

     

     Un chemin à défricher :

    Je me rends compte que mes recherches et ma transmutation m'ont emmenée loin ......
    Ce que j'observe également c'est que de nombreuses personnes "survolent" le processus Fj et ne comprennent pas de quoi il s'agit et parfois ont tout mélangé : relation karmique, relation d'âme soeur (de base, de coeur, primordiale) et la relation de Flamme Jumelle (il faut peut être en effet avoir vécu plusieurs de ces types de relations pour les reconnaître)
    De plus dans la relation FJ le passé et le présent se mélangent parfois ce qui peut être perturbant pour l'un des deux ou les deux (Celui qui en a la perception va le plus souvent refuser de faire un copier coller avec les mêmes personnes de l'entourage de la jumelle/jumeau jouant au présent un rôle différent)
    Trop de FJ veulent être dans un couple 3D car Elles ont découvert l'Amour Pur, l'Amour inconditionnel (il ne s'agit pas d'être amoureux comme on l'entend habituellement)
    cela n'est pas ce qui est demandé !
    Les FJ qui ont réalisé leur processus de transmutation et qui vont vivre en couple vivront exclusivement LE COUPLE SACRE et pas autre chose

    Résumons un peu mais cela n'est pas exhaustif ! 

    Les étapes d'une relation de flamme jumelle :
    - La préparation :
    Avant tout, sachez qu'avant de rencontrer sa flamme jumelle, il faut déjà être dans un processur d'éveil spirituel.
    Cela demande beaucoup de travail sur SOI (inutile de chercher les réponses à l'extérieur, tout est en vous).
    Vous ne rencontrez votre FJ que lorsque vous êtes arrivés à un certain degré de travail sur vous-même.
    Lorsque vous rencontrerez votre flamme, gardez en mémoire que seul l'un des eux aura la conscience de ce qu'il va se passer.
    En général, c'est la personne qui porte l'énergie féminine qui est "l'éveillé" ou encore le "chaser" 
    L'autre restera dans un rôle plus passif et terre à terre, et n'aura pas vraiment conscience de ce qui va se passer : on l'appelle couramment le "runner" , ou le non éveillé.

    - La rencontre :
    Quand vous avez réalisé un travail suffisant sur vous-même, en tout honnêteté, la Vie, l'Univers, la Source Dieu ... (appelez-les comme vous le voulez) met votre Fj sur votre route.
    Cette rencontre se fait la plupart du temps grâce à une succession de "coincidences" (des synchronicités) assez troublantes, auxquelles il faut vraiment faire attention.
    Il faut y croire et suivre cette guidance en toute confiance, sans laisser l'Ego interférer.
    Lorsque vous le / la rencontrez pour la première fois, vous ressentez une attraction , très forte (comme si vous connaissiez la personne depuis longtemps) et surtout vous ressentez un amour infini pour cette personne que vous n'êtes pas censé connaître .
    L'alchimie est si forte entre les deux personnes qu'elles vont en être transformées.autre occupe dès le départ une place très importante (on n'arrive pas à l'oublier alors qu'on le connaît à peine !). 
    Votre coeur sait que cette personne est différente des autres et le ressent, alors que votre mental ne peut pas se l'expliquer.
    Pourtant, dans la plupart des cas il n'y a pas vraiment d'attirance physique (l'autre ne correspond pas du tout à "votre personne idéale"sur le plan physique, il est même parfois tout l'inverse de type d'homme ou de femme que vous fréquentez habituellement).
    S'il y'a une attirance physique, elle fera sans doute l'objet d'autres obstacles par la suite.
    On retrouve souvent des différences d'âge, de culture ... puisque le but est d'expérimenter la dualité et de la transformer en une Unité (les opposés s'attirent et deviennent semblables). 
    Néanmoins, en dépit de leur différences, les Flammes Jumelles sont fortement attirées vers l'autre, tels 2 aimants.
    La rencontre de ces 2 âmes est à la fois magique et magnétique : aucune des 2 âmes ne peut rester indifférente lors de cette rencontre, bien que la reconnaissance ne soit pas complète dans un premier temps. 
    Il y'a quelque chose qui est différent des autres rencontres amoureuses, et qui va rester gravé dans l'inconscient des 2.
    Ce sentiment est difficile à décrire : mélange d'amour, de respect de l'autre et de fraternité, c'est un amour sans passion mais intense, profond et très pur ... même s'il faut du temps pour l'identifier en tant que tel. Au départ c'est surtout l'incompréhension qui prédomine, malgré la beauté de la rencontre.

    - La phase d'attraction ou "lune de miel":
    Après la première rencontre (physique ou pas ), les 2 jumeaux se perdent entièrement dans la découverte de l'autre.
    Il y'a une énorme complicité entre les 2 personnes. La lune de miel est une période intense dans lequel on s'abandonne complètement à l'autre, on se sent comme «à la maison».
    Intérieurement, vous savez que vous avez trouvé la personne avec qui vous voulez rester jusqu'à la fin de vos jours, cependant, vous ne comprenez pas complètement ce qui vous arrive puisque vous connaissez cette personne depuis peu de temps (physiquement parlant o à distance ).
    De plus, l'Univers continue à mettre cette personne sur votre route. Vous entendez son prénom partout autour de vous, ou vous voyez plein de signes qui vous font penser à lui en permanence. Même si la rencontre à été brève, il vous est impossible de l'oublier.
    Cette phase est relativement courte (2 à 6 mois), ensuite les premières fissures commencent à apparaître, et le couple flamme jumelle entrent dans une période d'attraction et de répulsion .

    - La phase d'attraction / répulsion ou "yoyo" :
    Pendant la phase d'attraction et de répulsion, l'un des jumeau (généralement, celui qui a hérité de la polarité masculine, encore appelé le "runner" ) commence à prendre de la distance face à sa fj.
    Il y'a une alternance de périodes de complicité et d'éloignements. Perturbé par cette rencontre et par les doutes qu'elle a créé, il commence à avoir peur et ne se sent pas capable de vivre cet amour si troublant.
    La 2ème âme (généralement, l'énergie féminine) essaie de trouver des raisons et des explications à cet éloignement alors qu'il n'y a aucune cause rationnelle à tout cela.
    Elle tente (en vain) de recréer la complicité avec son partenaire, mais sa FJ finit toujours par la repousser, parfois sans réelles raisons.
    La relation commence à se fissurer, mais c'est un mal nécessaire. Un jour, au moment universel parfait, la phase d'attraction et de répulsion va s'arrêter.
    Après cela, si vous avez encore un travail à faire sur vous-même, vous allez entrer dans une période de séparation. Cette phase à pour but de nettoyer chacun des jumeau avant leur réunion.

    - La séparation :
    Le pôle masculin (le runner), assailli par les doutes et les peurs, se retire et bloque la communication avec le pôle féminin.
    La rencontre avec l'autre l'a fortement perturbé lui aussi, mais contrairement à sa moitié, il ne sait pas ce qui se passe et cela l'inquiète.
    Il préfère donc fuir devant l'adversité, puisqu'il n'y a pas de raisons rationnelles à ce qu'il ressent. 
    Il ne s'explique toujours pas cette rencontre boulversante qu'il a vécu, et persiste à vouloir la raisonner à tout prix. 
    Il sent qu'il se passe quelque chose d'étrange mais ne sait pas quoi, et cela lui fait peur.
    Il préfère rester dans sa routine, avec ses points faibles , plutôt que de faire le travail qui lui permettra de comprendre sa FJ. 
    Il pourra parfois se montrer blessant et désagréable envers l'autre, parce qu'il préfère rejeter sa jumelle plutôt que de reconnaître qu'il a des choses à travailler sur lui même. Un travail intérieur devra être fait avant la réunion.

    Le pôle féminin (le chaser ), sait qu'il n'y pas de réel danger à cette union, elle peut donc s'entêter à vouloir préserver le lien entre elle et sa moitié, se montrant parfois impatiente, prête à bousculer des montagnes pour parvenir à ses fins.
    Elle se rendra vite compte que cela est inutile puisque c'est dans la confiance envers l'autre, le lâcher-prise et l'amour inconditionnel que viendra sa libération.
    Cette phase est difficile à vivre pour la polarité féminine, puisque c'est elle qui est initiée. 
    Elle a donc (en partie parfois) conscience du phénomène étrange que les 2 sont en train de vivre, mais ne peux pas partager cette connaissance avec l'autre, et ne peux rien faire pour accélérer le travail que doit faire l'autre.
    Son chemin doit donc se faire seule. 
    Elle sait, mais ne peut rien partager.
    Bien souvent, elle voit l'autre dans sa partie la plus lumineuse, sans tenir compte de sa partie sombre qu'elle ne voit pas.
    De ce fait, si la confiance en l'autre à bien été travaillée au préalable, la polarité féminine n'est pas dans la colère envers son jumeau, puisqu'elle sait que l'étape de séparation est un mal nécessaire à leur union future.
    En effet, l'éloignement des 2 âmes fait remonter les blessures de l'Ego, les peurs et le questionnement intérieur. 
    De nombreuses douleurs liées au passé et à cette distance remontent à la surface, dans le but d'être travaillées et les nettoyées pour finalement les évacuer.
    C'est la continuité du travail intérieur débuté avant la rencontre en quelque sorte. 
    Les 2 jumeaux étant des miroirs l'un pour l'autre, leur relation à fait remonté des souffrances chez chacune des 2 âmes. 
    L'autre reflète exactement ce que l'on refuse de voir en nous. Pour la polarité féminine qui sait, l'acceptation de l'expérience est plus facile.
    Les 2 jumeaux doivent donc se purifier chacun de l'intérieur avant de se réunir dans une forme plus évoluée sur le plan spirituel. 
    Cette période de séparation est destinée à équilibrer le «point central» des polarités de chacun.
    Même si c'est une phase difficile, elle est primordiale.
    Le pôle féminin ne doit pas chercher à influencer l'autre, à lui expliquer les choses ou à l'aider à faire le travail à sa place, même si cela lui est difficile.
    C'est en quelque sorte cette difficulté et cette souffrance qui vont aider le pôle masculin à prendre conscience de l'importance de l'autre moitié (l'attirance sera plus forte que tout et plus forte que l'Ego) et permettre ensuite la réunification.
    Le pôle féminin ne doit pas non plus rejeter son bien-aimé sous prétexte que celui ci s'est montré désagréable : tout ceci n'est qu'un test de l'Univers dans le but de nous mettre sur la voie de l'Amour Inconditionnel (= aimer l'autre tel qu'il est, sans le juger).
    Restez dans de bonnes énergies, repensez aux frissons de la première rencontre et aux moments magiques que vous avez vécu avec lui.
    N'alimentez pas et n'entretenez pas ses côtés sombres, qui sont uniquement liés à l'Ego dont il doit se débarrasser. L'Ego de votre bien aimé est comme un oignon dont il faut retirer toutes les couches afin de le mettre à nu.
    Cela demande beaucoup d'efforts, de patience et de compréhension.
    Ce sont ces qualités qui vous aideront à traverser cette période de séparation.
    Votre FJ souffre tout autant que vous (sinon plus, puisqu'il ne sait pas), même s'il ne le montre pas et qu'il cherche inconsciemment à vous faire croire que tout va bien pour lui (c'est encore son Ego qui parle à ce stade).
    Le pôle masculin doit, quant à lui, lutter contre ses démons du passé (plus que le pôle féminin en général).
    Ne cherchez pas à fuir la douleur que provoquent ces remontées du passé, mais prenez en conscience pour mieux les travailler.
    Il est tentant d'en vouloir à cet autre qui nous met face à nos peurs les plus anciennes, de se complaire dans l'Ego afin de fuir cette relation qui fait éclater l'armure (ou la carapace) que l'on s'était construite depuis longtemps, mais le vrai changement est en vous. Il ne faut pas avoir peur de la peur, au contraire il faut entrer dedans et la décortiquer pour se rendre compte qu'il n'y a souvent rien à craindre.
    Gardez en tête qu'il ne s'agit que d'une leçon de l'Univers pour vous mettre sur la voie de l'Amour Universel.
    Il est très inconfortable de se sentir "mis à nu" face à cet autre que vous venez de rencontrer, car avec elle vous ne pouvez pas vous cacher, vous ne pouvez pas tricher, et cela vous destabilise.
    Accueillez les émotions qui remontent en vous au lieu de les cacher. Vous avez grandi avec l'illusion qu'un Homme ne devait pas montrer ses émotions car ce n'est pas viril, or l'homme qui est dans son masculin sacré doit les assumer complètement puisqu'elles font partie de lui.

    Chacun des jumeau doit équilibrer son féminin et son masculin sacré.
    A ce stade, la communication entre les 2 âmes est réduite voir inexistante. Il est nécessaire que la partie féminine garde confiance en son partenaire, et qu'elle lui envoi tout l'Amour qu'elle a pour lui. Les pensées de l'un sont souvent ressenties par l'autre ainsi que ses émotions (positives comme négatives). Ces pensées seront ressenties dans l'inconscient et aideront l'autre âme à faire son chemin.
    De même, ne vous négligez pas : aimez vous et prenez soin de vous également.

    - L'abandon ou lâcher prise :
    A ce stade, chacun des 2 jumeaux a travaillé sur lui même, évacué la plupart de ses peurs et travaillé sur ses manques.
    Pour parvenir à l'Unité, l'éveil des 2 âmes et la conscience de votre propre plénitude (vous être devenu chacun un être entier) sont nécessaires.
    Vous étiez freinés par vos peurs respectives, mais maintenant, vous avez une chance de guérir, et vous apprenez à fonctionner seul en dehors de votre FJ pour mieux vous retrouver.

    Pour la polarité féminine, une fois l'appréhension de la solitude passée, vous développez une confiance sans faille en l'Univers.

    Vous savez que la réunion aura lieu, peu importe quand.......

    Le temps n'a plus d'emprise sur vous, vous n'avez plus d'attente car vous aimez tellement l'autre que vous ne souhaitez que son bonheur.
    Vous comprenez les difficultés qu'il a à revivre ses peurs les plus intenses, donc vous l'aimer et le respectez d'autant plus. Vous gardez l'espoir et la foi, car vous ne pouvez rien faire pour influencer le cheminement de votre moitié, c'est à lui d'avancer.
    Vous finissez par comprendre qu'en réalité vous n'êtes pas vraiment séparés, car la séparation n'est qu'une illusion.
    Vos 2 âmes sont toujours reliées, et parfois elles peuvent communiquer par télépathie ou à travers les rêves. 
    Vous ressentez l'autre comme s'il était proche de vous.
    Souvenez vous que cette séparation était nécessaire pour vous guérir l'un et l'autre, mais même si vous en avez l'impression, l'autre n'est pas perdu, il n'est pas réellement parti.
    Vous avez juste fait un pause, qui était nécessaire afin de travailler chacun sur vous même, pour mieux vous réunir ensuite.
    Vous êtes comme un jardinier qui a semé ses petites graines, et maintenant il faut laisser la Nature (l'Univers) fait son oeuvre afin qu'elles poussent.
    Ce n'est pas vous qui faites pousser les graines : vous avez seulement semé les graines mais vous ne pouvez rien faire de plus que leur apporter de l'eau (= amour). Le reste, c'est le travail de la Nature (l'Univers).
    Vous ne devez pas chercher à tout contrôler et tout influencer : vous ne feriez que retarder la réunion. 
    Détendez-vous, garder espoir, ayez confiance et prenez du temps pour vous.
    Si l'Univers vous a mis sur la route de votre FJ, ce n'est sûrement pas pour vous faire souffrir, même si cette séparation est nécessaire. Considérez là comme un jeu, une expérience ou encore une leçon à apprendre.
    La réunion dépendra de vous, de votre bien-aimé, et de vos cheminements intérieurs.
    C'est le voyage qui compte, pas le résultat. Les leçons les plus importantes sont apprises tout au long de votre voyage. Elles vous permettent de vous développez, et le développement se fait parfois dans la douleur.
    Si l'on vous avait dit à l'avance à quelle date vous alliez retrouver votre jumeau, vous vous seriez assise et auriez tranquillement attendu jusqu'à ce que ce moment arrive, alors que le but est de faire un vrai travail sur soi.
    Cette souffrance était donc nécessaire pour vous permettre de réaliser ce travail, et la distance avec l'autre était nécessaire pour lui laisser le temps de faire son travail également.
    Ne soyez pas dans la colère ou la rancune quand l'autre fait un pas dans votre direction, et ce même s'il vous a profondément blessé. Vouloir lui faire "payer ses erreurs" ne serait qu'une interprétation de votre Ego, ce n'est pas de l'Amour inconditionnel et l'Ego ou la fierté n'ont pas leur place dans votre relation.
    Au contraire, mettez vous à la place de votre jumeau, tentez de comprendre pourquoi il a pu réagir ainsi et pardonnez-le.

    - Les retrouvailles : les jumeaux se retrouvent et se pardonnent, c'est le moment de la confession. Ils s'harmonisent avant la prochaine étape : la fusion.

    La réunion (fusion) :
    Les jumeaux se réunissent complètement lorsque l'amour Pur se reflète mutuellement et naturellement. 
    Ils doivent être ouverts au niveau du cœur et être capable d'aimer, sans bloquer ou refuser l'autre.
    Le respect entre les 2 âmes est indispensable.
    Elles sont complémentaires et sont sur le même pied d'égalité : l'un ne doit pas chercher à dominer l'autre.
    La transformation dans votre conscience se produira quand cet amour infini sera connecté au cœur et quand les bas instincts (l'Ego) sont surmontés. 
    La transformation est un processus long et lent, mais nécessaire.
    La patience et la foi en sont les maîtres mots.
    Gardez confiance en vous et en l'autre ainsi qu'en l'Univers : s'il vous a réuni dans cette incarnation, c'est que vous êtes capables de vous reconnecter.
    Aimer inconditionnellement, sans aucune attente et surtout sans aucun jugement.
    Cet amour n'est pas un amour "normal", il ne rentre pas dans les cases des relations traditionnelles. 
    Il vous tombe dessus sans que vous ne le contrôliez, et bien souvent vous êtes guidés vers cet amour par différentes "coïncidences" (=synchronicités), ce qui montre bien que notre chemin est déjà tracé avant notre incarnation, et qu'il ne sert à rien de lutter contre.
    Bien qu'il soit tentant de lutter contre ce phénomène (car notre EGO à tendance à tout vouloir rationaliser, tout comprendre, tout argumenter), la meilleure des choses à faire est justement de ne pas chercher à trop comprendre pour ne pas lutter contre cette guidance.
    Il faut l'accepter comme elle est, tout simplement, se faire confiance, écouter les signes qui ne manqueront pas de vous guider vers l'autre et garder confiance en votre propre ressenti.
    Même si parfois vous serez dans une phases intense (les montagnes russes émotionnelles), gardez en tête que rien ne dépend de vous, car tout a été décidé avant votre incarnation ici.
    Il a été prévu que vous construisez quelque chose ensemble, vous avez une expérience à vivre et instinctivement, vous le savez au fond de votre coeur.
    C'est votre ego qui va venir interférer avec votre coeur pour semer le doute. Le coeur est l'outil de l'Amour, Le mental est l'outil de l'Ego 
    Avec Amour 

    Françoise

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 1 personne

     

    Nos 5 sens et l'utilité de la matière 

    nos cinq sens du corps physique et l’utilité de la matière

    Nos cinq sens sont reliés au monde de la matière et constituent des traits d’union avec les plans supérieurs. De même que chaque élément (feu, eau, air, terre), comporte en soi les autres éléments, chaque plan, (physique, étherique, émotionnel, mental, causal), possède en lui, une correspondance-mémoire des autres plans. Nous possédons cinq sens, lesquels sont : le toucher, le goût, l’odorat, l’ouïe et la vue. Ce n’est pas par hasard que nous avons reçu ces cinq facultés qui sont en fait, cinq valeurs relais avec les plans dans lesquels nous évoluons sans le savoir vraiment pour la majorité des humains. Nos cinq sens agissent comme des traits d’union : relais inclus dans le plan physique ; relais témoins, antennes, décodeurs,… reliant le plan physique aux plans supérieurs.

    -Le toucher est relié au plan physique.
    -Le goût est relié au plan étherique.
    -L’odorat est relié au plan astral.
    -L’ouïe est reliée au plan mental.
    -La vue est reliée au plan causal.
    Les plans sont de diverses densités et se situent les uns au dessus des autres dans un ordre que beaucoup connaissent déjà. En allant du plus dense au moins dense, nous avons : le plan physique, le plan étherique, le plan émotionnel, le plan mental, le plan causal. Si l’on trace un parallèle avec nos sens, nous voyons que par rapport au sol, chacun de nos sens se situe à une hauteur différente.
    Les mains exercent le sens du toucher et pendent le long de nos bras, à la hauteur de nos cuisses lorsque nous sommes debout. 
    La bouche est le sens suivant. Elle est dans la partie la plus inférieure de notre tête.
    L’odorat est le troisième sens. L’odorat collabore étroitement avec le goût, de même que le plan étherique est très proche du plan astral, et collabore beaucoup avec celui-ci. Le plan physique collabore aussi étroitement avec le plan étherique. Il suffit d’observer l’enfant dans sa découverte du monde qui l’entoure. L’enfant porte à sa bouche tout ce qu’il touche et attrape. C’est ainsi que l’enfant cherche à comprendre son monde ; par le toucher et le goût.

    L’odorat est le troisième sens et nous permet de sentir les parfums ambiants.

    L’ouïe constitue le quatrième sens. On écoute et l’on réfléchi.
    La vue constitue le dernier sens que nous possédons.

    Nous sentons avant même de toucher. Nous entendons avant même de pouvoir toucher et sentir. Enfin, nous voyons au loin avant même d’entendre, de sentir et de toucher. A ce stade là des explications, nous pouvons entrevoir quelle valeur du plan physique est la valeur représentative des plans supérieurs. Ainsi, d’après cette logique, nous voyons que l’odorat est relié au plan émotionnel. A titre d’exemple, bien des gens savent qu’un rhume est une valeur de ressenti de situation qui passe mal, voir très mal. Il est fréquent d’entendre d’une situation : « j’ai un tel dans le nez, je ne peux pas le sentir ». Sentir ou ressentir est valeur d’émotion. On se déplace vers un lieu que l’on voit. Ce que l’on voit est donc ce qui donne l’impulsion première du déplacement, du mouvement. Ainsi, la vue est la valeur causale du plan physique. Ce que l’on entend avant même d’avoir senti, met en route notre système mental et donne des informations très complémentaires à ce que nous avons vu. De ce fait, l’ouïe est la valeur physique reliée au monde mental. Là encore on pourra citer en exemple l’expression de quelqu’un qui, réfléchissant sur une valeur donnée, exprime son désaccord de pensée en disant : « je ne l’entends pas de cette oreille là ». On peut dire aussi que ce que nous voyons nous fait réfléchir et c’est vrai ; mais ce que nous voyons au loin est une indication qui fait supposer et crée la pulsion du besoin de vérifier.

    De même le plan causal est le monde des archétypes à partir desquels nous travaillons en cristallisant certaines valeurs dans les plans successivement plus denses que sont les plans : mental, émotionnel, ethérique et enfin physique. 
    Les plans ne sont pas indépendants les uns des autres, mais s’interpénètrent et s’inter-activent constamment pour une évolution équilibrée et permanente.
    Le verbe est créateur. Le verbe sort par la bouche. Est-ce que quelqu’un s’étonnera si je disais que le corps ethérique forme la trame du plan physique, et que le corps ethérique maintient le corps physique en cohérence permanente ? Lorsque le corps ethérique se désagrège, le corps physique se désagrège aussi. 
    On sait que la musique des sphères garde l’univers dans l’harmonie physique que nos astronomes perçoivent au bout de leurs lunettes. Ainsi, c’est par le verbe que le plan physique existe et se maintient. Si le verbe évolue, la matière se transforme et évolue obligatoirement. La parole sort de la bouche et tout se met en place autour de nous. La bouche est donc reliée au plan ethérique. C’est ainsi que dans la matière, tous les plans y sont réellement présents. L’eau n’est elle pas reliée au plan émotionnel, et l’air n’est-il pas relié au monde des pensées ? Jésus pouvait marcher sur l’eau car il maîtrisait parfaitement le monde des émotions. La maîtrise du champ d’attraction terrestre est la démonstration réelle de l’accomplissement avec succès de l’école de la Terre.

    Nos cinq sens sont en résonance avec les dix Sephirot de l’Arbre de la Vie.
    Chacune de nos mains possède cinq doigts, lesquels sont aussi reliés aux dix Sephirot de l’Arbre de la Vie. Le pouce de la main droite est relié à Kether, volonté et cause engendrant toutes choses ; tandis que le pouce de la main gauche est relié à Tiphereth-Soleil, conscience révélée du Père. L’œil, porte de l’âme et couronnement vibratoire est le plus élevé. Il possède une résonance avec les pouces des mains. L’œil droit avec la sphère de Kether et l’œil gauche avec la sphère de Tiphereth-Soleil. 
    Les index sont respectivement reliés aux sphères de Hochmah- Uranus et de Netzah-Venus. L’ouïe entre en résonance avec les deux index des mains. L’oreille droite avec la sphère de Hochmah-Uranus et l’oreille gauche avec la sphère de Netzah-Vénus.
    Les doigts majeurs sont reliés aux sphères de Binah-Saturne, (majeur de la main droite), et de Hod-Mercure (majeur de la main gauche). Ainsi les narines possèdent une résonance avec les doigts indiqués et les sphères indiquées. Narine droite pour Binah-Saturne, et narine gauche pour Hod-Mercure.
    Les doigts annulaires sont reliés aux sphères de Hessed-Jupiter pour l’annulaire main droite et à Yesod-Lune, annulaire main gauche. Ce n’est pas par hasard que nous portons l’alliance du mariage à l’annulaire de la main gauche. Toute naissance est régie par la Lune et la conception naît du couple. 
    Ainsi la bouche dans sa partie supérieure, (maxillaire supérieur) est en résonance avec la sphère de Hessed-Jupiter, alors que le maxillaire inférieur est relié ainsi que la langue à Yesod-Lune.
    Quand aux mains, dans leur ensemble, elles entrent en résonance avec les auriculaires, lesquels entrent en résonance avec les sphères de Gueburah-Mars pour la droite et Malkuth-Terre pour la gauche.

    La matière utile et la matière inutile. La matière est une forme dense, voire très dense, au travers de laquelle nous ne pouvons pas passer physiquement sans créer une perturbation plus ou moins dommageable. Ainsi la matière est comme un mur contre lequel la balle ou la voix rebondit. La matière offre une résistance et peut être vue comme une limite, un obstacle,…un miroir tout simplement, et elle constitue une valeur précieuse pour nous instruire sur notre façon de construire, de former, de sculpter, de comprendre le sens de l’échec, de la réussite, base de notre compréhension, de notre évolution. Modeler la matière c’est modeler notre miroir. Notre miroir nous montre le point maximum de notre évolution. C’est pourquoi nous devons journellement remodifier notre miroir. La matière est donc utile à notre évolution. Sans la matière, nous ne saurions jamais qui nous sommes vraiment ; sans elle nous ne pouvons pas vraiment apprécier nos capacités à ce stade de l’évolution. La matière nous instruit vraiment sur l’orientation de nos valeurs. Ceux qui fuient l’implication dans la matière fuient leur propre évolution. Le Christ dira dans sa prière au Père : « Père, je ne te demande pas de les ôter du monde mais de les préserver du mal » évangile de Jean 17/15. 
    Il est donc nécessaire de s’impliquer dans ce monde ; il n’est pas nécessaire de rentrer dans toutes sortes d’erreurs dramatiques par esprit de complaisance. Il est bon de se responsabiliser dans une action qui répond à nos convictions, sans états d’âmes pour des valeurs de chantages émotionnels par complaisance du voisinage. Si nous commettons des erreurs, cela n’est pas grave car nous les rectifierons. Nul être en évolution n’est parfait. Si l’on ne commet pas d’erreur, comment pourrait-on savoir ce que nous devons rectifier ? Que personne ne juge personne sur les imperfections commises. Que personne n’accepte les jugements de personne, sous peine de blocage d’évolution.
    La matière autour de nous s’organise en valeurs évènementielles en fonction de nos états de conscience, ce qui veut dire que rien ne nous arrive sans que notre conscience, dans son état d’évolution, ne l’ait permis. 
    Notre conscience n’a pas encore atteint un état de perfection. A ce stade-là, elle se comporte comme un mur que nous aurions dressé avec des imperfections qui laisseraient passer certaines valeurs d’humidité, voir même des courants d’air. Ainsi dans notre vie, notre conscience se forme comme une architecture comportant des failles par lesquelles s’engouffrent toutes sortes de valeurs que nous ne désirons pas et qui nous font souffrir. Nous entendons souvent dire : « Si une telle chose t’arrive, c’est que tu l’as fabriquée ». Cependant, la plupart du temps, si nous avions su au préalable qu’une telle chose difficile devait arriver, nous aurions déjà fait ce qu’il faut pour qu’elle n’arrive pas. Nos différentes valeurs d’ignorances sont les failles qui permettent aux situations difficiles d’arriver dans notre existence, et nous, au lieu de chercher à boucher les failles, nous gémissons en rejetant la responsabilité sur « l’autre ». C’est comme si le navire reprochait à l’eau de l’océan de pénétrer par les fissures de la coque. Un navire est fait pour être sur l’eau, et de ce fait, c’est la seule façon de vérifier si le navire est parfaitement étanche. 
    Il est certaines personnes, qui, à défaut de reboucher les failles de leur conscience, se résignent lamentablement en prétextant qu’être spirituel c’est : accepter les coups en gémissant, malheureux, sans réagir, à la manière d’un martyr de la cruauté des humains. Que nous soyons responsables, volontaire ou permissif par ignorance, nous sommes responsables. En ce sens, nous devons nous retrousser les manches et œuvrer pour modifier nos champs de consciences afin que l’enceinte de notre conscience soit sans porosité. 
    Dieu dit dans la Bible : « Je cherche un homme qui dresse un mur et qui se tienne à la Brèche ». Pendant longtemps je me suis posé la question du mur et de la brèche sans avoir de réponse. Pour moi, il ne pouvait pas y avoir de brèche dès l’instant ou un mur était construit. Depuis j’ai constaté que bien des maisons construites par des professionnels pouvaient présenter des défauts d’imperméabilité, et que par ignorance du terrain, des failles pouvaient rapidement apparaître. 
    Lors de notre choix d’incarnation, connaissions-nous vraiment la région, le lieu, les circonstances, l’entourage de notre future vie ? Sommes-nous certains de ne pas avoir placé la barre un peu haute ? C’est en forgeant que l’on devient forgeron ; c’est en s’incarnant de multiples fois que nous arrivons à parfaire notre œuvre, notre connaissance, notre conscience. C’est ainsi, qu’au stade présent de notre évolution, la matière nous est nécessaire comme miroir à notre ressemblance. Notre miroir nous permet de nous rendre conscient de ce que nous sommes réellement afin d’apporter les modifications qui s’imposent. Ce n’est pas en brisant le miroir que nous connaîtrons la façon de mieux évoluer. Celui qui se suicide est celui qui brise le miroir de son incarnation. Celui qui tue son prochain brise le miroir de celui-ci et devra lui en reconstruire un autre en devenant son père ou sa mère. Celui qui juge délibérément « l’autre », crée des blocages et empêche son prochain d’améliorer son miroir. Voila pourquoi le Christ déclarait déjà à l’époque : « ne jugez pas et vous ne serez pas jugés » évangile de Matthieu 7/1. Cependant les conseils avisés restent utiles, car nous devons aider les autres. Plus encore, si nous avons peur de communiquer des conseils incertains, le fait de prier est la meilleur aide que nous puissions apporter à ceux que nous voulons aider. Prier Le Père n’est pas la faiblesse passive des faibles et des ignorants, mais la puissance active des forts. Le Christ qui a révolutionné notre ère le savait, puisqu’il priait constamment. De tout temps, la prière à été présentée comme l’action la plus puissante qui soit.
    C’est ainsi que chacun peut dès à présent, mieux appréhender la valeur utile de la matière au travers des diverses expériences que celle-ci, (la matière), nous permet de réaliser.
    Un ami qui m’est très cher m’a souvent dit : « Le confort est un piège ». « Oui, c’était vrai », pensai-je. Oui, mais de quel confort ou de quelle valeur de confort s’agissait-il ? Comment peut on différencier le confort utile du confort piège ? Mais qu’est ce que le confort ? Le confort est tout simplement l’état dans la matière, qui nous permet de somnoler mollement, en oubliant ne serait-ce que partiellement le but de notre incarnation. Tout état dans la matière qui nous permet de nous « engoncer avec plaisir dans un fauteuil » est un piège, car nous n’avons plus envie de nous lever pour poursuivre notre route, et à terme nous nous assoupissons. Comment peut-on savoir que ce piège est en train de se préparer ? Chaque fois que la matière devient un but et non un moyen. Le fauteuil peut-être une belle propriété, une splendide collection d’objets parfaitement inutiles, juste pour paraître, ou les merveilleux plaisirs des voyages que nous pouvons même acheter à crédit, un très beau décor intérieur,… En un mot, tout ce qui détourne la conscience de son évolution ou freine celle-ci dans sa progression. J’ai souvent vu les natifs du signe du taureau en recherche de confort de matérialité. Cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas d’exception ou que d’autres natifs d’autres signes ne subissent pas cette inclinaison dans notre monde de grande robotisation, il s’agit là, simplement d’une tendance que j’ai constatée. Les maîtres vivent en principe dans un confort restreint à la seule utilité de l’existence. Cela est très normal puisque la matière ne les séduit plus. Leur seule préoccupation est l’évolution de l’humanité, ainsi que la relation qu’ils entretiennent avec les hiérarchies célestes ; quant à la matière, elle ne leur est utile qu’à l’occasion et ils n’ont cure des regards critiques de la mondanité « jet set ». 
    Quand aux valeurs inutiles…Tout ce qui dans une maison n’est pas utilisé depuis un an, et qui reste là, parfaitement immobile et que nous finissons par ne même plus voir. Tout cela nous pouvons déjà le donner à ceux qui en ont besoin. Tout ce qui ne nous rend pas plus intelligent et prend la poussière est une charge lourde qui nous pompe des énergies, celles qui nous sont nécessaires. Quelle est la valeur d’argent utile que nous investissons pour nous et les autres ? Quelle est la valeur d’argent inutile que nous investissons et qui occupe inutilement de la place dans notre maison ou dans notre vie ? Quelle est la valeur des souvenirs que nous rapportons de nos voyages pour étaler aux yeux des autres la qualité de nos voyages ? Que d’encombrements, que de lourdeurs, que d’énergies figées freinant bien des évolutions…
    Ainsi, la véritable prière est : « Père, donne-moi la matière nécessaire au miroir de mon évolution, celle qui permet à ma conscience de grandir dans la connaissance de Ton Nom. Ne me donne pas cette matière qui m’enliserait dans l’insouciance et la somnolence. Que je ne reste pas bloqué dans d’épaisses couches de matière qui bloqueraient en moi toutes sensibilités.
    Une vie réussie n’est pas une vie de grand étalage de puissance économique, mais l’utilisation judicieuse des valeurs matérielles que Tu places devant moi en vue de la réalisation du plan initial à mon incarnation. Tout le reste m’est inutile, AMEN ».

    Que devons nous faire de nos sens et de nos mains ? 
    Nous savons à présent que nous sommes dans la matière et que celle-ci nous est d’une grande utilité. Nous savons aussi que dans cette matière nous avons des outils relais avec les plans plus subtils. Alors nous avons le droit de nous servir de ces outils précieux. Je peux même dire : « Nous avons le devoir d’utiliser ces précieux outils, car nous devrons rendre compte de tout ce que nous n’aurons pas voulu faire ». Chacun connait l’expression suivante : « Il ne sait pas quoi faire de ses dix doigts ». Dois-je rappeler que nos dix doigts sont reliés aux dix sphères de l’Arbre de la Vie, et qu’à chacune des dix sphères correspond un des dix commandements ? Ainsi, celui qui ne sait pas quoi faire de ses dix doigts ne sait pas quoi faire de l’Arbre de la Vie dont il est porteur, ni des dix commandements dont il ne se soucie pas d’avantage. 
    L’humanité est un corps entier dont nous sommes les cellules. Nous devons travailler pour le corps afin de pouvoir nous épanouir en tant qu’individualité. Celui qui n’a pas compris cela risque de s’isoler et de dégénérer progressivement. Même les commerçants savent que s’ils veulent gagner de l’argent il leur faut de nombreux clients. Aussi les commerçants prennent soin de leurs clients.

    Nous devons commencer par nous-mêmes !
    Alexandre Moryason a écrit un merveilleux livre : « Lumière sur le Royaume ». Cet ouvrage révèle la purification par le rituel du Pentagramme de renvoi à la terre. Ceux qui voudraient travailler avec ce rituel, peuvent me le demander par mail. Je me ferai un plaisir de le leur envoyer tout simplement par retour de mail. Le pentagramme parle de l’étoile à 5 branches. Celle-ci agit donc puissamment sur nos cinq sens puisqu’ils entrent en résonance avec le chiffre 5. Le pentagramme agit aussi sur chacune des mains, puisque chacune d’entre elles possède aussi 5 doigts.

    Une variante d’une très grande puissance !
    En traçant un pentagramme devant vous face à l’Est, soit face au premier rayon du Soleil levant, (comme ci vous peigniez sur un tableau invisible avec votre main), vous prononcerez en même temps le Nom Divin. Lors du tracé de chaque bras de l’étoile, vous prononcerez le Nom Sacré. Vous partez avec votre main droite à la hauteur de votre hanche gauche et vous faites monter votre main à plat devant vous lentement, (comme ci vous peignez sur un tableau invisible), jusqu’à la hauteur de votre front en disant avec un très profond respect : « Yod – Hé – Vod –Hé » en chantonnant la même note. Vous répétez ce Nom Glorieux en redescendant à la hauteur de votre hanche droite. Vous continuez à présent en remontant jusqu’à votre épaule gauche. Vous continuez en dirigeant votre main jusqu’à votre épaule droite, et vous allez refermer le pentagramme en revenant à votre hanche gauche.
    Placez à présent votre main devant vous à la hauteur de votre cœur et tracez un arc de cercle en pivotant sur vous-même vers le Sud. Face au Sud recommencez. Une fois le pentagramme réalisé, placez de nouveau votre main face à vous à la hauteur de votre cœur, et pivotez de nouveau sur vous-même vers l’Ouest. Face à l’Ouest recommencez le pentagramme puis pivotez enfin vers le Nord. Recommencez la même chose au nord. Enfin, main devant vous finissez votre cercle en revenant à l’Est. 
    A cet instant précis, vous venez de nettoyer tous vos corps aux quatre points cardinaux par la simple prononciation du Nom au dessus de tous les noms. C’est par ce Nom et au Nom de « YOD HE VOD HE » que tout à été crée dans notre univers. C’est par ce Nom que tout évolue. C’est par la puissance de ce Nom que vous venez de vous purifier, car rien ne résiste dans la Lumière Du Dieu qui remplit tout en tous.
    Vos sens vont dès lors s’alléger, vos centres de communications vont se brancher avec les grands centres cosmiques, et vous pourrez dès lors devenir utiles en répandant autour de vous, par vos mains, vos yeux, votre souffle, par vos paroles, par un geste, par une pensée, qui fusera par votre troisième œil, l’Energie de guérison, de compréhension, de soulagement en quelque lieu ou quelque circonstance que ce soit.
    Lorsque vous serrerez la main de quelqu’un, vous pourrez communiquer la force du Nom Divin et mentalement vous pourrez visualiser la Lumière du Christ qui délivre, passer de vous vers la personne qui vous à tendu la main. Cela se fait en un éclair de seconde et le simple contact suffit pour qu’il y ait effusion. N’oubliez pas qu’il suffit de regarder le Soleil ne serait ce qu’une courte fraction de seconde pour s’en souvenir toute la vie.

    Revenons au pentagramme. Lorsque vous êtes revenu face à l’Est, vous vous trouvez dans un vortex puissant de Lumière Divine. Vous pouvez prononcer la déclaration suivante qui est d’une très grande puissance :

    « Je suis présent dans la Lumière des Cieux Eternels, Couronne suprême du Maître de toutes choses, parce que je le veux ! Je suis conscient de mon utilité dans le grand Corps du Divin ; aussi je réclame d’une façon permanente en moi trois choses : La volonté du Père qui administre, la Présence du Fils qui délivre et l’action bénie du Saint Esprit qui révèle et recycle la puissance et la grâce de l’Aïn Soph, afin que mon corps, mon esprit et mon âme divine puissent être une unité. 
    O Père Divin, je bénis Ton Nom et ta Majesté. Puissent les vibrations qui connectent tous les temples du monde se connecter à mon corps, le temple vivant, afin que le message du Christ puisse être accompli. 
    O Père Divin, fait de mes corps les outils saints, le Graal propre dans lequel se déverse dès à présent le Sang Lumière du Christ. Qu’ainsi par l’effet tout puissant de Ta Grâce en moi, je puisse venir en aide, dès aujourd’hui, et ce, par ma seule présence, à tout mon entourage, grâce à Ta Lumière Divine qui jaillira par tous les pores de ma peau, et ce, pour la seule Gloire de ton Nom

    AMEN-AMEN-AMEN-AMEN-AMEN- »

    Que cette journée soit l’aube d’un tout nouveau départ pour chacun d’entre vous. Puissiez-vous percevoir toute la richesse des possibilités qui sont désormais à la portée de chacun pour le bien de la communauté.
    Comme l’apôtre Paul, vous pourrez très bientôt déclarer : « Je puis tout par celui qui me fortifie » Paul aux philippiens 4/13.

    «Que la Volonté et la Paix de notre Père vous accompagnent. » AMEN
    Andrew

    Avec Amour 

    Françoise 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air

     

    La relation de couple  :  S'éveiller ou mourir à petit feu  !

     

    La relation de couple ; S'éveiller ou mourir à petit feu !

    Vous vivez en couple : 
    Dans quelle catégorie vous situez vous ? 
    - Couple de l'ombre pacifique
    - Couple de l'ombre en chicane
    - Couple endormi 
    - Couple de séduction 
    - Couple de l'ombre et de la Lumière 
    - Couple en cheminement 
    - Couple uni à Dieu 
    Pour que le système de "non amour" et de "non lumière" cesse le couple doit continuellement porter l'attention sur l'objectif de vivre l'amour véritable dans la relation
    Cet objectif commun est un moteur qui apporte conscience, force, courage, persévérence, énergie, et ce, pour qu'il avance et se dégage de l'ombre présente dans leur relation 
    L'amour qui émane du couple qui s'aime véritablement 
    permet de libérer l'ombre 
    C'est dans ce couple que la base de l'Amour Divin peut se construire et ainsi changer e cours de la vie sur Terre

    Pas de conseils mas une INVITATION pour être dans la conscience : 
    Clarifiez le but pour lequel vous cheminez ensemble.
    Réalisez des accords clairs et ensuite faites attention de bien les honorer.
    Partagez les responsabilités ainsi que le pouvoir.
    Transformez-vous vous-même plutôt que de pousser l’autre à le faire.
    Partagez de façon régulière au sujet de votre réalité subjective.
    Nourrissez le couple avec vos expériences extérieures.
    Soyez scrupuleusement honnête et transparent : pas de secrets, pas de non-dits.
    Ensemble, soyez clairs au sujet de l’argent.
    Osez être vous-même.
    Ayez de la reconnaissance vis-à-vis de votre partenaire et faites son éloge de façon régulière.
    Passez du temps dans des projets communs.
    Entraînez votre couple à l’expression des émotions primaires.
    Faites l’amour régulièrement (que vous en ayez envie ou non).
    Cherchez ce qui permet la connexion plutôt que la séparation.
     FM27062018

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L'Esprit et le Coeur

     

    L'Esprit  et  le  Coeur 

     

    Votre coeur est relié à quelque chose de plus grand que votre corps. Vous pouvez l’appeler Dieu, l’univers, l’esprit, l’instinct, l’intuition, le moi supérieur, ou par d’autres noms. Votre cœur vous fera savoir quand quelque chose ne va pas.
    (L'esprit est ici défini comme Mental supérieur - parfois confondu avec le mental inférieur et l'émotionnel)

    Il communiquera également avec vous par le biais de messages, d’indices, et de signes pour vous dire que vous êtes sur la bonne voie. Il y a une bataille sans fin entre l’esprit rationnel et le cœur sensible, il est important d’être à l’écoute de ce qui se passe entre les deux pour votre bien-être mental, physique et spirituel.

     

    VOICI 4 MESSAGES CENTRÉS SUR LE COEUR QUE VOUS NE DEVRIEZ JAMAIS IGNORER:

     

    1. SOYEZ À L’ÉCOUTE DE VOS SENTIMENTS.
    Posez-vous des questions et attendez la première réponse qui vous passe par la tête. C’est un signe de votre cœur qui vous parle. Regardez et observez attentivement les signes physiques et les synchronicités qui vous entourent. Quand les choses sont destinées à être là, il n’y a aucune pression ni blocage. Un état de joie émanera de vous en «sachant» qu’il est impossible à expliquer. Il s’agit de votre cœur qui chante une chanson de certitude.

    Nous avons appris dans notre société à suivre notre coeur jusqu’à un certain point, puis à laisser l’esprit prendre le relais. Le problème avec ce concept, c’est que l’esprit analysera et suranalysera ce que le cœur a déjà défini comme étant votre vérité. Ceci ne fait que vous remettre en question.

     

    « Laissez-vous être silencieusement attiré par la force de ce que vous aimez vraiment. » ~ Rumi

     

    2. SUIVEZ LA VOIE DE VOTRE VÉRITÉ AUTHENTIQUE.
    Suivre votre coeur vous donne un but. Votre vérité authentique est votre empreinte dans ce monde. Nous avons tous une authenticité individuelle unique. Lorsque nous poursuivons nos rêves et nos aspirations, le monde s’ouvre plus en notre faveur. Nous arrivons à créer à partir d’un lieu de pouvoir.

    Suivre votre cœur signifie poursuivre votre plus grande vocation. Nous ne pouvons pas faire ou suivre notre passion à moitié dans notre vie, nous devons la suivre à 100%.

    La passion est votre vérité. Vous devez faire confiance à votre cœur et votre esprit distinguera ce qui est bon pour vous. Lorsque vous êtes empreint de vérité et de vocation, il y a de petites erreurs. Nous devons oser être nous-mêmes. Une fois que vous commencerez à suivre votre vérité, vous verrez qu’il n’y a pas besoin de faire semblant ou de chercher à impressionner quelqu’un d’autre.

     

    « La vérité réside en chacun de nous. J’ai fini par penser que la vérité authentique n’est pas tellement apprise ou enseignée comme souvenir au plus profond de l’âme, l’essence ultime de l’Esprit à laquelle nous participons tous. » ~ Carlton D. Pearson

     

    3. OUVREZ VOTRE ESPRIT À DES POSSIBILITÉS INFINIES.
    N’ayez pas peur de la confusion. C’est l’endroit où le cœur et l’esprit vont se battre pour ce qui est juste. Laissez-vous avoir de l’imagination et aller à l’impossible. La vie est pleine de possibilités illimitées et le cœur les envisagera toujours car il fait ressortir les qualités enfantines qui sont en nous. Comme les enfants, nous ne demandons pas de logique.

    Les enfants agissent selon le désir de leur cœur. On dit que l’ennemi perpétuel du cœur est l’esprit rationnel. Vers l’âge de 6 ans, nous commençons à perdre ce sentiment d’émerveillement que tout est possible. Si vous avez un doute sur ce que vous devez faire, suivez l’indice qui croit encore à l’impossible sans remettre en cause l’improbable.

     

    « Laissez tomber la certitude. L’inverse n’est pas l’incertitude. C’est l’ouverture, la curiosité et la volonté d’embrasser le paradoxe, plutôt que de choisir les bons côtés. Le défi ultime est de nous accepter exactement tels que nous sommes, mais sans jamais cesser d’essayer d’apprendre et de grandir. » – Tony Schwartz

     

    4. SOYEZ COURAGEUX.
    Écouter votre cœur signifie aussi trouver le courage d’affronter de nombreux obstacles et opposants autour de vous. Votre coeur sait ce qui est le mieux pour vous. Cette vulnérabilité s’accompagne parfois de jugement et de critiques. Tout le monde ne comprendra pas vos décisions. Mais avoir la volonté de suivre ce que votre coeur vous dicte constitue une liberté pour poursuivre ce que vous voulez selon vos souhaits.

    Ne laissez pas la peur vous dicter votre chemin. Le courage est l’une des qualités les plus précieuses de l’humanité. Lorsque vous écouterez vos désirs et votre intuition, vous serez dirigé vers des endroits qui vous obligeront à grandir et vous développer dans la conscience.

     

    « Il y a beaucoup de façons d’avoir du courage. Cela exige parfois d’offrir sa vie pour quelque chose de plus grand que soi ou pour quelqu’un. D’autres fois, le même but exige de renoncer à tout ce qu’on a connu, à tous ceux qu’on a aimés. Mais pas toujours.

    Parfois, le courage, c’est juste de serrer les dents contre la souffrance et de s’efforcer d’avancer au jour le jour, lentement, vers une vie meilleure. Voilà le genre de courage que je dois avoir maintenant. » ~ Veronica Roth

     

    (PS Grâce à votre Mental Supérieur, votre Conscience s'affine et progressivement c'est votre "Ame-Coeur " qui prend les commandes de votre Vie  -  Ma devise :  Un Esprit ferme et un Coeur tendre - FM) 

    Source original : www.powerofpositivity.com
    Traduction : 4 messages du coeur que l’on ne devrait pas ignorer par Claire C. pour ESM

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique