• Femme, femme, femme

    Femme,  femme,  femme

     

    La femme incarne la verticalité ; elle est la "porte" entre le Ciel et la Terre ;  elle permet à l'homme d'assimiler dans son corps les divines énergies féminines afin qu'il intergre entièrement le principe masculin 

    Elle est porteuse de l'Amour 

    L'Amour sacré qu'elle incarne lui permet de montrer que le monde peut prendre une autre dimension et cet Amour sacré nous montre  aussi notre véritable nature : La Joie 

    Le corps, l'esprit et l'âme ne sont pas séparés  La vie est dans ces corps et l'Amour passe par eux

    Dans le rapport amoureux, la femmme donne du sens, permettant à l'homme de prendre conscience que son corps est plus qu'un corps et qu'il peut s'éveiller à la dimension de "l'éternité" où tout se rejoint

     Elle l'éveille à lui-même et lui fait découvrir sa Lumière

    La femme est donc prête à prendre tous les risques alors que l'homme se réserve ...

    L'homme actuel s'est réfugié dans son monde intellectuel et cérébral  (auquel de nombreuses femmes se laissent prendre aussi)

    ("A l'origine, l'homme dont l'Amour était pure Autorité était le gardien de l'Amour pur ou de la femme sur terre ...  leur façon de faire l'Amour physiquement était extatique ; l'énergie divine qui en était générée était si puissante qu'après avoir fait l'amour, leurs corps irradiaient d'une incroyable splendeur ... -   Barry Long")

    L'espoir est dans la Puissance de l'Amour qui change tout, transfigure tout, renverse toout, C'est l'Univers même, l'Amour circule partout et crée les Mondes ...

     

     

    En clin d'oeil à mon atelier d'hier animé par le jeune chercheur Pierre Alain Ragot Je signe cet article  

    "555"

     

    Femme, femme, femme

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :