• 12 le Pendu

    Aucune description de photo disponible.

     

    12  Le Pendu 

     

    Regarder différemment le Monde

    En alchimie, on ne cherche pas l’endroit mais l’envers du Monde apparent, celui des formes, le " démon " (l'arcane XV du Tarot, Le Diable). Le Monde illusoire, dans le tarot symbolique, c’est l'arcane 21 (XXI) *. Et ce qui est " en vert " est la connaissance des choses cachées. Ainsi le lion vert (ou l’ion vert) de l’alchimie ne désigne pas que l’acide sulfurique, mais aussi le dissolvant universel, le VITRIOL.

    21 à l’envers donne 12, la position des jambes de la danseuse du Monde donnant Le Pendu à l’envers. Le Pendu, c’est le Monde illusoire à l’envers, soit le Monde à l'endroit. Ce qui est " en vers " est aussi un corps en décomposition, dévoré et digéré par les vers, soit un corps qui meurt à l'égo, son prédateur. Ce qui est " en vers ", c’est aussi la poésie, qui permet d'enchanter sa vie.

    Si quelque chose se cache dans le tarot, c’est Le Pendu qui dira où. Parce qu’on dit que le Monde, le 21, est le symbole de la totalité, mais la totalité sans son envers n’est pas complète. Alors la somme théologique du Pendu, soit 12, c’est : 1+2+3+4+5+6+7+8+9+10+11+12 = 78. Comme il y a 78 arcanes dans le tarot, Le Pendu est donc la totalité cachée du tarot *². Et la réduction théologique de 12 est 1+2=3, qui rappelle la trinité du corps/âme/esprit, du sel/mercure/soufre, du minéral/végétal/animal, du père/fils/saint-esprit, de la mère/fille/sainte-âme. 78 divisé par 3 est égal à 26, chiffre de Dieu dans la Kabbale. Aussi le tarot est l’expression des trois grands monothéismes - judaïsme, christianisme et islam - qui, par-delà leurs dogmes spécifiques manipulés car propres à l'illusion de la matière, cachent les clés universelles du Vivant pour qui sait regarder à l'envers ... C'est ainsi que la pratique continue du Vade retro satanas (" Arrière ou retire-toi Satan ") enseignée par la prêtrise romaine dévoyée (à l'insu de la plupart de ses officiants) conduit le fidèle dans une impasse existentielle, les clés de son salut reposant tout au contraire dans la rencontre avec la force prédatrice qui l'asservit !

    * Le chiffre 21 correspond à l'addition des six faces d'un dé (6+5+4+3+2+1), le dé de la " Vie " apparente, en réalité le jeu de la Mort pour celui/celle qui ne perçoit pas sa face cachée ... Cf. Travaux du philosophe alchimiste Nicolas Flamel (1340/1418), " Livre des figures Hiéroglyphiques " & " Livre d'Abraham le juif " (aucun original médiéval n'existe), fait de 21 feuillets.
    *² Cf. Le sens caché du Tarot initiatique.

     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :